Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La médecine régénératrice du disque intervertébral : panacée ou illusion ? - 03/10/13

Doi : 10.1016/j.monrhu.2013.06.001 
Johann Clouet a, b, c, d, Olivier Hamel a, b, e, f, Pauline Colombier a, b, Jérôme Guicheux a, , b, g , Laurent Lescaudron a, b, h
a Inserm UMRS 791, LIOAD, groupe STEP « Skeletal Tissue Engineering and Physiopathology », 1, place Alexis-Ricordeau, 44042 Nantes cedex 1, France 
b UFR odontologie, université de Nantes, 44042 Nantes, France 
c UFR sciences biologiques et pharmaceutiques, université de Nantes, 44042 Nantes, France 
d Pharmacie centrale, CHU de Nantes, 44000 Nantes, France 
e UFR médecine, université de Nantes, 44042 Nantes, France 
f Service de neurotraumatologie, CHU de Nantes, 44000 Nantes, France 
g PHU 4 OTONN, CHU de Nantes, 44000 Nantes, France 
h UFR sciences et techniques, université de Nantes, Nantes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L’amélioration récente de notre compréhension des processus physiopathologiques de la dégénérescence discale permet d’envisager aujourd’hui le développement de stratégies de médecine régénératrice. Il s’agit notamment de la thérapie cellulaire et de l’ingénierie tissulaire qui ont pour objectif la restauration de la fonction discale par un apport de cellules associées ou non à un biomatériau. Différentes options peuvent être envisagées que ce soit au niveau du type cellulaire mais également au niveau du biomatériau utilisé. Les travaux menés chez l’animal et chez l’homme semblent confirmer la faisabilité d’une telle approche. Il reste cependant des questions en suspens, notamment le choix des cellules et du biomatériau adaptés à la restauration fonctionnelle de la matrice extracellulaire (MEC) discale. D’ores et déjà, les cellules souches (cellules stromales mésenchymateuses [CSM] adultes et cellules souches pluripotentes induites [iPS]) et la famille des hydrogels sont reconnus comme des candidats privilégiés au regard respectivement de leur capacité de différenciation en différents types cellulaires et de leur composition hyperhydratée rappelant celle de la MEC du disque intervertébral. Les futurs travaux devraient permettre de positionner la médecine régénératrice comme une innovation de rupture dans la prise en charge des patients lombalgiques. Après un bref rappel des principes de la médecine régénératrice et de son intérêt pour traiter la dégénérescence discale, les approches de thérapie cellulaire et d’ingénierie tissulaire sont discutées. Un état de l’art est ensuite réalisé puis un point sur les derniers défis à relever avant la transposition à l’homme est abordé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Recent improvements of our understanding of the physiopathological processes of disc degeneration has made possible to consider with interest the regenerative medicine strategies to restore the intervertebral disc (IVD) function. These strategies include cell therapy and tissue engineering that could repair disc integrity by appropriate cells associated or not with a scaffolding biomaterials. Several options can be considered concerning cell types but also biomaterials. Studies in animal and human seem to confirm the feasibility of such an approach. However, unresolved issues remain including cell and biomaterial types to restore a functional nucleopulpogenic extracellular matrix (ECM). To date, stem cells (MSC and induced pluripotent stem cells iPS) and hydrogel family are well acknowledged as the ideal candidates regarding their ability to differentiate into an appropriate cell type and their hyperhydration composition similar to that of intervertebral disc ECM, respectively. Future work should allow to consider regenerative medicine as a breakthrough innovation in the management of low back pain patients. After a brief reminder of the general principles of regenerative medicine and its relevance to treat degenerative disc disease, cell therapy and tissue engineering are discussed. A state of the art is then given before discussing the remaining challenges prior to the transposition to humans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Disque intervertébral, Dégénérescence discale, Médecine régénératrice, Thérapie cellulaire, Ingénierie tissulaire, Cellules souches, Biomatériaux

Keywords : Intervertebral disc, Disc degeneration, Regenerative medicine, Cell therapy, Tissue engineering, Stem cells, Biomaterials


Plan


© 2013  Société française de rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 4

P. 260-265 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Techniques chirurgicales (dont techniques mini-invasives) utilisées dans les pathologies discales lombaires dégénératives
  • Frédéric Sailhan
| Article suivant Article suivant
  • Prochains Congrès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.