Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Limbo-conjonctivite endémique des tropiques (LCET) et prise en charge allergologique : étude préliminaire chez l’enfant togolais - 05/10/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.03.008 
M. Banla a, , b , N. Maneh a, B. Vonor d, K.B. Nonon Saa c, A. Agba a, R.G. Gantin b, K.P. Balo d, P.T. Soboslay b, e, B. Bakondé a
a Centre hospitalier et universitaire de Lomé (CHU Campus), 05 BP 25 Agbalépédogan, Lomé, Togo 
b International Onchocerciasis Research Laboratory, CHR, BP 178, Sokodé, Togo 
c Centre hospitalier régionale (CHR), BP 187, Sokodé, Togo 
d Centre hospitalier et universitaire de Lomé (CHU S.O.), BP 1515, Lomé, Togo 
e Institut de médecine tropicale, université de Tübingen, Wilhelmstr, 27, 72074 Tübingen, Allemagne 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Étudier l’influence de certains allergènes sur les manifestations de la limbo-conjonctivite endémique des tropiques (LCET) chez les enfants togolais.

Patients et méthodes

Étude prospective sur trois années chez 36 enfants togolais porteurs d’une LCET aux poussées aiguës rapprochées survenant après un à cinq mois de rémission. Les prick-tests cutanés étaient réalisés avec cinq pneumallergènes per annuels (acariens Dp, acariens Df, blatte, chien et chat, pollen des graminées) et trois trophallergènes (œuf, arachide, crevette). Les réactions étaient contrôlées par un témoin négatif (solution hydrosaline) et un témoin positif (histamine ou sulfate de codéine). Les périodes de rémissions entre les poussées aiguës avant et après les tests étaient notées.

Résultats

Trente-cinq enfants étaient polysensibilisés. Les allergènes individualisés étaient : les acariens (83,3 %), la blatte (72,2 %), la crevette (61,1 %), l’arachide (55,6 %), l’œuf (44,4 %), les phanères de chiens et/ou chats (38,9 %), le pollen des graminées (22,2 %). Le taux de rémissions avant les tests allergologiques était de 77,8 % dans les deux mois qui ont suivi le traitement d’attaque ; avec la prise en charge allergologique, 55,5 % des patients ont eu une accalmie au-delà d’un an.

Discussion

La littérature rapporte le caractère multiple des antigènes sous-tendant la LCET. La nette prédominance des pneumallergènes et des trophallergènes pourrait ouvrir une nouvelle voie de prise en charge de la LCET chez le jeune togolais.

Conclusion

Les tests allergologiques sont d’une grande importance chez les porteurs de LCET aux poussées aiguës rapprochées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To study the impact of certain allergens on the manifestations of tropical endemic limbo-conjunctivitis (TELC) in Togolese children.

Methods

This is a 3-year prospective study of 36 Togolese children with acute recurrences of TELC after 1 to 5months of remission. Skin prick tests were conducted with five perennial respiratory allergens (dust mites, paper mites, roaches, dog and cat, grass pollen) and three food allergens (egg, peanut, shrimp). The reactions were compared to a negative control (saline solution) and a positive control (histamine or codeine sulfate). Length of remissions between acute exacerbations before and after allergy testing were noted.

Results

Thirty-five children were polysensitive. Individual allergens were: dust mites (83.3%), followed by cockroach (72.2%), shrimp (61.1%), peanuts (55.6%), eggs (44.4%), the cat and/or dog dander (38.9%), and grass pollen (22.2%). The rate of remission prior to allergy testing was 77.8% within 2months after treatment of an exacerbation; with allergy management, 55.5% of patients experienced remission beyond 1year.

Discussion

The literature reports that TELC is caused by multiple antigens. The clear predominance of respiratory and food allergens may lead to a new pathway for managing TELC in Togolese children.

Conclusion

Allergy testing is of great importance for patients with frequent acute exacerbations of TELC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : LCET, Sensibilisation, Pneumallergène, Trophallergènes, Enfants togolais

Keywords : TELC, Sensitization, Respiratory allergies, Food allergies, Togolese children


Plan


 Communication orale présentée lors du 118e congrès de la Société française d’ophtalmologie en avril 2012.


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 8

P. 677-682 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Corneal imaging of intrastromal femtosecond laser treatment for presbyopia (Intracor®)
  • L. Trinh, M. Francoz, D. Chong-Sit, A. Labbé, S. Dupont-Monod, C. Baudouin
| Article suivant Article suivant
  • Ptosis unilatéral induit par la vincristine : à propos d’un cas et revue de la littérature
  • B. Batta, F. Trechot, V. Cloché, J.-L. George, K. Angioi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.