Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Induction anesthésique avec le sévoflurane chez le patient adulte avec des signes prédictifs d'une intubation difficile - 01/01/02

A.M.  Cros * ,  F.  Chopin,  C.  Lopez,  C.  Kays*Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Intérêt de l'induction avec le sévoflurane chez le patient adulte ayant des signes prédictifs d'une intubation difficile.

Type de l'étude : Étude prospective randomisée.

Patients et méthodes : Étude réalisée en deux parties. Partie I : 15 patients sans signes prédictifs d'une ID mais avec un collier cervical. Huit ont été anesthésiés avec du propofol 3 mg·kg-1 associé à 2 μg·kg-1 de fentanyl, sept avec du sévoflurane à 8 %. Partie II : 20 patients avec des signes prédictifs d'intubation difficile ont été anesthésiés avec du sévoflurane à 8 %.

Résultats : Tous les patients de la partie I ont été intubés. Le délai d'intubation était plus long dans le groupe sévoflurane : 6 vs 4 min. Dans le groupe propofol, les patients étaient apnéiques après l'induction, sept toux (quatre sévères) sont survenues après l'intubation. Dans la partie II, un patient a été exclu pour agitation après introduction d'une canule, les autres ont été intubés avec du sévoflurane seul. Sept patients ont été intubés avec une bougie d'Eshman, trois avec un ML-Fastrach et un patient avec un fibroscope rigide. Les autres patients ont été intubés avec une lame de Macintosh. Le délai d'intubation était de 10 ± 7 minutes. Après l'intubation, la FE sévoflurane était de 4 ± 0,6 %. Après l'intubation, neuf toux (trois sévères) sont survenues, aucune désaturation < 0,95. PAS, PAD et FC n'ont pas varié significativement.

Conclusion : L'induction avec sévoflurane seul a permis l'intubation chez tous les patients sans incident majeur avec un maintien de la ventilation spontanée. Le sévoflurane peut être recommandé pour l'induction d'un patient ayant des signes prédictifs d'une intubation difficile.

Mots clés  : intubation difficile ; sévoflurane ; induction ; intubation trachéale.

Abstract

Objective: This work was carried out to study induction with sevoflurane in adult patients with predictive signs of difficult intubation.

Study design: Randomised prospective study.

Patients and methods: The study had two parts. Part I : 15 patients without predictive signs of difficult intubation but with a cervical collar. Eight patients were anaesthetised with propofol 3 mg·kg-1 and fentanyl 2 μg·kg-1, seven with sevoflurane 8%. Part II : 20 patients with predictive signs of difficult intubation anaesthetised with sevoflurane 8%.

Results: In part I, all patients were intubated, the time for intubation was longer with sevoflurane, 6 vs 4 min. They were apneic only in the propofol group. After intubation, 7 cases of coughing (4 severe) occurred in the propofol group and 3 moderate coughing in the sevoflurane group. In part II, one patient experienced considerable agitation after oral airway insertion and was excluded. Other patients were intubated with sevoflurane. Seven patients were intubated with a bougie, three patients through an intubating LMA and one patient with a rigid bronchoscope. The other patients were intubated with a Macintosh blade. The mean time for intubation was 10 ± 7 min and end tidal sevoflurane concentration after intubation was 4 ± 0.6%. After intubation, 7 cases of coughing (3 severe) occurred but no desaturation < 95 %. No significant haemodynamic variations occurred.

Conclusion: Induction with sevoflurane 8% allowed tracheal intubation without major incidents. All patients breathed spontaneously. Sevoflurane can be recommended for induction in cases of predictive difficult intubation.

Mots clés  : induction ; sevoflurane ; tracheal intubation ; difficult intubation.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 4

P. 249-255 - avril 2002 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Intubation fibroscopique sous ventilation non invasive avec un masque facial endoscopique
  • M. Da Conceiçao, J.C. Favier, I. Bidallier, L. Armanet, T. Steiner, G. Genco, R. Pitti

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.