Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Démarche assurance-qualité pour la prise en charge des douleurs postopératoires : proposition d'un outil de réalisation d'enquêtes - 01/01/02

A.  Langlade 1 * ,  F.  Bellanger 2 ,  C.  Cornet 3 ,  M.C.  Monrigal 4 ,  S.  Ballandyne,  F.  Bonnet 1 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs : Présenter des questionnaires d'enquête et un logiciel informatique spécifique pour le traitement des données, permettant la réalisation de démarches d'assurance qualité dans le domaine de la prise en charge des douleurs postopératoires.

Type d'étude : Étude descriptive.

Méthodes : Un comité de pilotage formé de médecins anesthésistes, d'infirmier(e)s et d'épidémiologistes a élaboré et testé trois questionnaires d'enquêtes pour évaluer la satisfaction des patients, du personnel infirmier et médical. À partir de la version définitive des questionnaires, un logiciel spécifique a été créé, permettant une analyse rapide des points de dysfonctionnements dans l'organisation de la prise en charge des douleurs postopératoires. Après cette mise au point, ce matériel a été employé dans trois établissements hospitaliers différents (A, B et C).

Résultats : Les résultats des enquêtes effectuées ont pu être pris en considération, quand le taux des répondeurs étaient supérieur à 50 %. Les points de dysfonctionnement ont été classés en 4 niveaux : le point de vue des patients (ex : les douleurs postopératoires persistaient pour plus de 50 % des patients), le bilan des pratiques (ex : 42 à 72 % des soignants déclaraient connaître les protocoles antalgiques en vigueur dans leur service), le bilan des attitudes (ex : 19 à 34 % des soignants pensaient encore qu'une douleur de base est utile pour la surveillance) et le potentiel du service (ex : 21 à 61 % du personnel infirmier et médical avaient reçu une formation spécifique sur la prise en charge de la douleur). Les avantages et les inconvénients de ce matériel (questionnaires et logiciel) ont été discutés et les modalités d'utilisation qui en découlent ont été définies.

Conclusion : Le matériel exposé ici devrait permettre aux équipes soignantes d'évaluer la qualité de l'organisation de la prise en charge des douleurs postopératoires. Sa validation, qui est en cours, permettra de perfectionner cet outil en gardant les indicateurs les plus performants témoignant d'une prise en charge correcte de la douleur aiguë postopératoire.

Mots clés  : assurance qualité ; douleurs postopératoires ; enquête.

Abstract

Objectives: This study presents a tool including survey questionnaires and a specific data-processing software for the data processing, allowing health care providers to assess the quality of postoperative pain management in surgical wards.

Study design: Descriptive study.

Methods: A committee including anesthesiologists, nurses and epidemiologists had elaborated and tested three survey questionnaires to assess patients, nurses and medical staff satisfaction respectively. Specific data processing software was issued out of the final questionnaires. It allowed a quick analysis of items possibly, explaining inadequate postoperative pain management. After this adjustment, this tool was used in three different surgical wards, named A, B, C.

Results: The rate of answer (of investigated persons) being over 50%, data resulting from the survey performed in the surgical wards A and B were considered valid. The items which could explain insufficient pain relief were classified into 4 levels : patients assertion (ex : more than 50% of patients experienced persistent postoperative pain) ; practices evaluation (ex : 42 to 72% health care providers declared being aware of analgesic procedures) ; behavior's evaluation (ex : 19 to 34% of health care providers considered persistent postoperative pain to be useful for monitoring) ; and surgical wards potential (ex : 21 to 61% of health care providers took a specific course on pain management). Pros and cons of this tool were carefully examined and subsequent strategies defined.

Conclusions: This survey's device should allow health care providers to assess the quality of postoperative pain management in surgical wards. Its validation is currently developed to improve its use, and keep the most performing indicators, showing an adequate postoperative pain management.

Mots clés  : postoperative pain ; quality assurance ; survey.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 4

P. 276-294 - avril 2002 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.