Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Potentiels évoqués auditifs du tronc cérébral dans l'évaluation de la fonction auditive chez le chien et le chat - 24/10/13

[NE 1420]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(13)61169-2 
L. Poncelet
 Anatomie/Embryologie, CP 619, Faculté de Médecine, Université libre de Bruxelles, Route de Lennik, 808, 1070 Bruxelles, Belgique 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 14

Résumé

Les potentiels évoqués auditifs en réponse aux clics (PEATCc) sont très largement utilisés pour la détection de surdités congénitales chez les jeunes sujets dans les espèces canine et féline. Cette méthode objective permet de détecter des surdités unilatérales qui échappent aux tests comportementaux et de conseiller les éleveurs afin de diminuer la prévalence de ce handicap dans l'espèce ou la race concernée. La réponse montre cinq déflections précoces, numérotées de I à V ; certaines déflections peuvent être fusionnées. Les PEATCc, malgré un stimulus auditif sans spécificité fréquentielle, peuvent détecter des pertes auditives partielles et permettent une spéculation raisonnable sur les caractéristiques de la perte auditive. Une augmentation de la différence de latence entre le pic V et le pic I supporte une suspicion de problème endocochléaire. L'atténuation ou la disparition des pics III à V suggère un problème de tronc cérébral. En explorant les réponses à toute la gamme des intensités du stimulus, on peut déterminer un seuil auditif et une courbe de recrutement. Ces données permettent de différencier les pertes auditives de transmission des pertes auditives d'origine cochléaire. L'enregistrement dans le domaine temporel des réponses aux clics, avec toutes ses possibilités, est particulièrement développé ici. Cependant, afin que le lecteur puisse aborder de manière informée la littérature croissante traitant des enregistrements en réponse à des tonalités (plus spécifiques en fréquence), des enregistrements dans le domaine fréquentiel (et non plus temporel), et de l'enregistrement des otoémissions, ces modalités sont aussi brièvement décrites en annexes. Un rappel des éléments anatomiques et physiologiques indispensables à l'interprétation des tracés et quelques exemples cliniques sont également fournis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : PEATCc, BAEP, BAER, Surdité


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Syndrome vestibulaire
  • S. Piazza, L. Cauzinille
| Article suivant Article suivant
  • Parésie. Paralysie
  • L. Fuhrer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.