Médecine

Paramédical

Autres domaines


Échecs d’extraction par ventouse obstétricale : facteurs de risque, conséquences maternelles et fœtales - 25/10/13

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.04.003 
C. Le Brun a, , G. Beucher a, R. Morello b, F. Jones a, N. Lamendour a, M. Dreyfus a
a Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex, France 
b Unité de biostatistique et recherche clinique, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Déterminer les situations à risque d’échec d’extraction par ventouse et les conséquences maternelles et fœtales en fonction de l’issue de l’accouchement.

Patientes et méthodes

Étude rétrospective portant sur 147 échecs de ventouses entre janvier 2002 et décembre 2010, comparés à un groupe témoin de 526 succès de ventouse. Les critères de jugement étaient les situations à risque d’échec de ventouse, la morbidité maternelle et néonatale en fonction du mode d’accouchement (césarienne ou second instrument).

Résultats

Le taux global d’échec de ventouse a été de 3,3 %. Les situations à risque d’échec étaient : bosse sérosanguine préalable à l’extraction (p<0,001), présentation défléchie (p<0,001), variété postérieure (p<0,001), engagement au-dessus du détroit moyen (p<0,001), dégagement en occipito-sacré (p<0,001), poids fœtal supérieur à 3500g (p=0,023). Chez les nouveau-nés on retrouvait une plus grande fréquence d’Apgarinférieure à7 à cinq minutes (p=0,007), de pH au cordon inférieur à 7,20 (p=0,032), du nombre de réanimations néonatales (p<0,001), et de lésions cranio-faciales (p<0,001).

Conclusion

Plusieurs situations dystociques présentes au cours du travail doivent inciter à une grande vigilance en cas d’extraction par ventouse car plus fréquemment associées à la survenue d’un échec. L’adaptation immédiate du nouveau-né à la vie extra-utérine semble être plus difficile après échec de ventouse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Determine cases which are at risk of vacuum extraction failure as well as maternal and foetal issues depending on the delivery outcome.

Material and methods

It was a retrospective study comparing 147 vacuum failures, from January 2002 to December 2010, with a control group randomly composed of 526 successful vacuum extractions. The outcomes were high risk situations of vacuum failure, maternal and neonatal morbidity depending on the delivery method (caesarean section or other instrumental extraction).

Results

The global vacuum failure rate was 3.3 %. During labour, we identified several situations at risk of vacuum extraction failure: cephalhematomas prior to extraction (P<0.001), deflexion attitude (P<0.001), posterior variety (P<0.001), entering above the inlet strait (P<0.001), occiput posterior delivery (P<0.001), fœtal weight greater than 3500g (P=0.023). Neonatals consequency were more Apgar score below 7 at five minutes life (P=0.007), fœtal acidosis (pH<7,20) (P=0.032), neonatal resuscitation (P<0.001), and craniofacial damages (P<0.001).

Conclusion

Many dystocic situations occurring during labour require intense care when practicing vacuum extraction since they more frequently result in failure. In case of vacuum extraction failure, immediate adaptation to extra-uterine life seems to be more difficult for new-born babies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Extraction instrumentale, Ventouse, Morbidité maternelle, Morbidité fœtale, Pose séquentielle d’instruments

Keywords : Instrumental extraction, Vacuum, Maternal morbidity, Fœtal morbidity, Sequential use of instruments


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 7

P. 693-702 - novembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La présentation du siège singleton à terme. À propos d’une série continue de 418 cas
  • E. Gannard-Pechin, R. Ramanah, M. Desmarets, R. Maillet, D. Riethmuller
| Article suivant Article suivant
  • Rupture spontanée d’un fibrome utérin
  • I. Wigniolle, A.L. Rivain, G. Ssi-Yan-Kaï, S. Prevot, X. Deffieux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.