Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête sur les pratiques françaises d’analgésie en chirurgie thoracique (réalisée avec le concours de l’ARCOTHOVA) - 30/10/13

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.07.809 
G. Gayraud a, O. Bastien b, c, H. Taheri d, P. Schoeffler a, e, C. Dualé f, g,
a BLOC-ARCHI (anesthésie-réanimation Gabriel-Montpied), hôpital Gabriel-Montpied, CHU Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 
b Service d’anesthésie-réanimation, hôpital cardiologique Louis-Pradel, hospices civils de Lyon, 69500 Bron, France 
c Université Claude-Bernard Lyon-1, 69100 Villeurbanne, France 
d Service d’anesthésie-réanimation, centre Jean-Perrin, 63000 Clermont-Ferrand, France 
e Université Clermont 1, 63000 Clermont-Ferrand, France 
f Centre de pharmacologie clinique, CHU Clermont-Ferrand, 63000 Clermont-Ferrand, France 
g Inserm, CIC501 & U1107 « Neuro-Dol », 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Évaluer la pratique actuelle de l’analgésie après thoracotomie et thoracoscopie en France.

Type d’étude

Enquête transversale de pratiques professionnelles.

Matériel

Médecins anesthésistes-réanimateurs référents pour les structures pratiquant la chirurgie thoracique au cours de l’année 2012.

Méthode

Questionnaire électronique concernant l’activité du centre en chirurgie thoracique et les modalités et fréquences estimées de différentes techniques d’analgésie. L’évaluation principale était en pourcentage estimé d’actes, après imputation sur les données originelles.

Résultats

Quatre-vingt-quatre centres sur 103 (82 %) ont répondu à l’enquête. Le couplage d’une anesthésie locorégionale à une anesthésie générale représentait 74 % des thoracotomies et 35 % des thoracoscopies. Une pratique était déclarée par 68 centres (81 %) pour l’analgésie péridurale, et par 27 centres (32 %) pour le bloc paravertébral. Les caractéristiques les plus fréquentes pour la pratique du bloc paravertébral étaient : ponction thoracique, début peropératoire, ropivacaïne 0,2 % plus sufentanil, administration autocontrôlée avec infusion plus bolus, durée supérieure à 48heures après chirurgie. Les voies d’abord du bloc paravertébral étaient, en taux de pratique : postérieure par perte de résistance 34 %, postérieure échoguidée 24 %, chirurgicale 42 %. L’analgésie systémique la plus fréquente était la morphine intraveineuse autocontrôlée. La kétamine était utilisée pour 60 % des actes.

Conclusions

La pratique française de l’analgésie après chirurgie thoracique a suivi au cours de la dernière décennie l’évolution dictée par les données de la science, mais plus du quart des thoracotomies ne bénéficieraient pas des techniques recommandées d’analgésie péridurale/paravertébrale, contre 8 % seulement au Royaume-Uni en 2005.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To assess the current practice of analgesia after thoracotomy and thoracoscopy in France.

Study design

Cross-sectional practice survey.

Material

Anaesthetist physicians, each referent for one of the French centres practicing thoracic surgery, during year 2012.

Methods

Electronic questionnaire about the activity of the centre in thoracic surgery, and modalities and estimated frequencies of different analgesic techniques. Primary assessment was the estimated percentage of acts, after imputation from original data.

Results

Eighty-four centres out of 103 (82 %) answered the questionnaire. Coupling locoregional to general anaesthesia involved 74 % of thoracotomies and 35 % of thoracoscopies. A practice (i.e. for more than 5 % of patients) of epidural analgesia was declared by 68 centres (81 %), and by 27 centres (32 %) for paravertebral block. The most current practices for epidural analgesia were: thoracic puncture, intraoperative initiation, ropivacaïne 0.2 % plus sufentanil, patient-controlled administration with infusion plus bolus, application more than 48hrs post surgery. The practice rates for technique of paravertebral block were: Eason & Wyatt 34 %, ultrasound-guided 24 %, internal 42 %. The most frequent systemic analgesia was patient-controlled intravenous morphine. Ketamine was used in 60 % of the cases.

Conclusions

French practice of analgesia after thoracic surgery improved quality during the last decade, but more than one patient on four (compared to 8 % in UK) may have neither epidural nor paravertebral block, while such techniques are nowadays considered as standard.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Analgésie, Douleur postopératoire, Thoracotomie, Chirurgie thoracique, Péridurale, Bloc paravertébral

Keywords : Analgesia, Postoperative pain, Thoracotomy, Thoracic surgery, Epidural, Paravertebral


Plan


© 2013  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 10

P. 684-690 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation du Risque CARDiaque de l’Opéré (RICARDO) : enquête nationale auprès des anesthésistes-réanimateurs concernant la prise en charge périopératoire du patient à risque cardiaque
  • N. Sens, A. Payan, F. Sztark, V. Piriou, Groupe RICARDO H.BouazizcN.BrudercS.JabercL.JouffroycG.LebuffecJ.MantzcV.PirioucS.RochecF.SztarkcF.Tauzin-FinccGroupe Ricardo, 69495 Pierre-Bénite, FranceGroupe Ricardo Pierre-Bénite69495France, H. Bouaziz, N. Bruder, S. Jaber, L. Jouffroy, G. Lebuffe, J. Mantz, V. Piriou, S. Roche, F. Sztark, F. Tauzin-Fin
| Article suivant Article suivant
  • A new process-centered description tool to initiate meta-reporting methodology in healthcare – 7CARECAT™. Feasibility study in a post-anesthesia care unit
  • P. Cottet, A. d’Hollander, A. Cahana, E. Van Gessel, D. Tassaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.