Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Psychosocioprofessional and familial becoming of formers Buruli ulcer patients in Benin - 31/10/13

Doi : 10.1016/j.rehab.2013.07.785 
T.G. Kpadonou a, , b , E. Alagnidé a, H. Azanmasso a, E. Fiossi-Kpadonou c, d, A.A. Hans Moevi e, f, D. Niama a, G. Houngbédji a
a Service de rééducation et réadaptation fonctionnelle, CNHU de Cotonou, 04 BP, Cotonou, Benin 
b Unité de médecine physique et de réadaptation, faculté des sciences de la santé de Cotonou, Cotonou, Benin 
c Service médicopsychopédagogique et de psychiatrie, CNHU de Cotonou, Cotonou, Benin 
d Unité de pédopsychiatrie, département santé mentale, faculté des sciences de la santé de Cotonou, Cotonou, Benin 
e Clinique universitaire de traumatologie orthopédie et chirurgie réparatrice, CNHU de Cotonou, Cotonou, Benin 
f Unité de traumato-orthopédie, faculté des sciences de la santé de Cotonou, Cotonou, Benin 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Buruli ulcer (BU), an emerging disease caused by Mycobacterium ulcerans, causes severe impairments. In literature, no survey has been devoted to the cured patients returned back home.

Objective

To analyze the long-term psychosocial, professional and family repercussions of BU on former patients.

Method

Cross-sectional descriptive and analytic study on 244 formers patients seen at the Screening and Treatment BU Center of Allada from 2005 to 2009 and followed at home from January to July 2010.

Results

On the psychosocial level, 50.8% cured patients attributed the disease to witchcraft (mostly adults and teenagers); 90. 2% did not feel guilty (mostly children), 48.9% of the adults felt diminished, 31.7% are depressed and 19.5% anxious. On professional level, 81.0% of workers had gotten back to work, in the same job for 75.0% of them while 25.0% had changed jobs; 90.1% of children went back school, 29.4% followed a normal schooling but 70% did experience academic delay. On family level, 2.5% of patients were rejected by their families.

Conclusion

After returning home, former UB patients suffered of severe psychosocioprofessional and familial repercussions that suggested an organization of their home monitoring.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’ulcère de Buruli (UB), maladie émergente due au Mycobacterium ulcerans, est génératrice de séquelles lourdement invalidantes. Dans la littérature, aucune étude ne s’est intéressée aux patients guéris retournés à leur domicile.

Objectif

Analyser le devenir psychosocioprofessionnel et familial des anciens patients guéris d’UB.

Méthode

Étude transversale descriptive et analytique portant sur 244 anciens patients, suivis au centre de dépistage et de traitement de l’UB d’Allada de 2005 à 2009 et revus à leur domicile de janvier à juillet 2010.

Résultats

Sur le plan psychosocial, 50,8% ont attribué la maladie à la sorcellerie (adultes et adolescents surtout) ; 90,2% ne se sont pas culpabilisés (enfants surtout), 48,9% des adultes se sont sentis diminués, 31,7% déprimés et 19,5% anxieux. Au plan professionnel, 81,0% des travailleurs ont repris leurs activités dont 75,0% les mêmes, alors que 25,0% ont changé de profession ; 90,1% des enfants ont repris les cours, 29,4% ont évolué normalement mais 70% ont perdu d’années scolaires. Au plan familial, 2,5% des patients sont rejetés par leurs familles.

Conclusion

Après leur retour à domicile, les patients guéris d’UB subissent des conséquences psychosocioprofessionnelles et familiales lourdes imposant l’organisation de leur suivi dans leur milieu d’origine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Psychosocioprofessional and familial evolution, Former patients, Buruli ulcer

Mots clés : Devenir psychosocioprofessionnel, Anciens patients, Ulcère de Buruli


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 7-8

P. 515-526 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Interest of rehabilitation in healing and preventing recurrence of ankle sprains
  • Y. Guillodo, T. Simon, A. Le Goff, A. Saraux
| Article suivant Article suivant
  • Gait characteristics of post-poliomyelitis patients: Standardization of quantitative data reporting
  • S. Portnoy, I. Schwartz

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.