Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Insuffisance et déficit en vitamine D : épidémiologie, indications du dosage, prévention et traitement - 05/11/13

Doi : 10.1016/j.lpm.2013.06.013 
Virginie Personne 1, , Henri Partouche 1, Jean-Claude Souberbielle 2
1 Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, faculté de médecine, département de médecine générale, Paris, France 
2 CHU Necker, explorations fonctionnelles, 75015 Paris, France 

Virginie Personne, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, faculté de médecine, département de médecine générale, 24, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Vitamin D has been traditionally considered as important for skeletal health. However, during the past decade, numerous research findings have revealed that vitamin D may have beneficial effects on extraskeletal tissues as well.

Vitamin D deficiency is now recognized as a worldwide issue. The prevalence of vitamin D deficiency or insufficiency depends on the threshold used to define vitamin D deficiency or insufficiency. However, whatever the threshold (20, 30 or 40ng/mL), the prevalence is high in France as elsewhere.

Vitamin D status is now based on the measurement of 25-hydroxyvitamin D [25(OH)D] concentration. This assay does not seem justified in most situations encountered in clinical practice, and its overprescription generates a significant cost to public health. This is why Official Clinical Societies try to define: (a) target populations for which a determination is required (every situation in which the therapeutic goal requires an optimal serum 25(OH)D level for an appropriate medical care) and which require specific treatment; (b) target populations for which the risk of deficit is important (due to insufficient daily intake) and may benefit from preventive pharmaceutical supplementation without prior testing (infants, pregnant women, patients over 65…).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

La vitamine D est désormais considérée comme une pré-pro-hormone avec plus d’une trentaine de tissus cibles. Son rôle semble plus étendu que celui déjà connu sur le système squelettique.

L’insuffisance en vitamine D est une problématique mondiale, touchant toutes les tranches d’âge. Sa prévalence varie selon les seuils retenus pour définir le statut de carence ou d’insuffisance. Néanmoins, quel que soit le seuil retenu (20, 30 ou encore 40ng/mL), cette prévalence est forte, en France comme ailleurs.

Le statut vitaminique D repose aujourd’hui sur la mesure de la concentration sérique de la 25(OH)D. Ce dosage ne semble pas justifié dans la plupart des situations rencontrées en pratique clinique. L’excès de prescriptions entraîne un surcoût de santé publique significatif. Pour résoudre ce problème, les différentes sociétés savantes tentent ainsi de définir : (a) les populations cibles pour lesquelles un dosage est nécessaire. Ce sont les situations dont la prise en charge nécessite une concentration sérique optimale de 25(OH)D, obtenue le plus souvent avec un traitement relativement protocolisé ; (b) les populations cibles pour lesquelles le risque de déficit est important (en raison d’apports journaliers insuffisants via les deux principales sources naturelles de vitamine D) et qui peuvent bénéficier d’une supplémentation pharmaceutique préventive sans dosage préalable (nourrissons, femmes enceintes, sujets de plus de 65 ans…).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 10

P. 1334-1342 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vitamine D, de nombreux effets potentiels sur la santé
  • Marie Courbebaisse
| Article suivant Article suivant
  • Vitamine D : métabolisme et évaluation des réserves
  • Jean-Claude Souberbielle, Gérard Maruani, Marie Courbebaisse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.