Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Soins institutionnels aux enfants et aux adolescents souffrant de troubles envahissants du développement (troubles du spectre autistique, psychoses précoces) - 20/11/13

[37-210-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-1072(13)63147-8 
J. Hochmann  : Professeur émérite des Universités, médecin honoraire des Hôpitaux
 Université Claude-Bernard (Lyon 1), 15, rue Saint-Paul, 69005 Lyon, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Articulant des approches multidimensionnelles et multidisciplinaires, les traitements institutionnels des troubles rassemblés par la classification internationale sous la dénomination de troubles envahissants du développement (troubles du spectre autistique de la classification américaine, psychoses précoces de la classification française) continuent à faire montre d'une grande fécondité. Marqués par une réduction des traitements résidentiels et une extension des traitements à temps partiel ainsi que par une amélioration de la tolérance scolaire et sociale, ils font une place croissante au partenariat avec les parents. La désaffection à laquelle ils paraissent néanmoins se heurter, de la part de certains mouvements de familles qui réclament une priorité à l'intégration scolaire et le recours exclusif à des méthodes éducatives d'inspiration comportementaliste, le fait que la Haute Autorité de santé ait récemment déclaré la psychothérapie institutionnelle « non consensuelle » dans le traitement de l'autisme, n'empêchent pas de nombreuses équipes françaises mais aussi d'autres pays européens de continuer à y recourir avec efficacité. Les pratiques se sont diversifiées et individualisées. La théorie de ces pratiques, de plus en plus affinée, fait une place croissante à la notion de mise en récit de l'expérience quotidienne entre l'enfant et les soignants. Les polémiques actuelles, médiatisées souvent sous une forme violente, limitent la place laissée à une discussion scientifique, d'où l'actualité de cette contribution.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Autisme, Psychose de l'enfant, Troubles envahissants du développement, Troubles du spectre autistique, Psychothérapie institutionnelle, Narratologie, Médecine narrative, Enfant


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prescription d'antidépresseurs chez les enfants et les adolescents
  • X. Benarous, C. Cravero, D. Cohen
| Article suivant Article suivant
  • Abandon et adoption : enjeux psychiques de la filiation dans une perspective historique et clinique
  • P. Lévy-Soussan, S. Marinopoulos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.