Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hyperostose vertébrale ankylosante - 01/01/02

[15-861-A-10]
Juan Gijón Baños : Professeur, rhumatologue, chef de service
Santiago Muñoz Fernández : Attaché
Service de rhumatologie, hôpital universitaire La Paz,  Madrid  Espagne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 15
Vidéos 0
Autres 0
Article archivé , publié initialement dans le traité EMC Appareil locomoteur

Résumé

L'hyperostose vertébrale ankylosante (HVA), décrite par Forestier et Rotés Querol en 1950, est une maladie diffuse et d'origine inconnue de l'appareil locomoteur qui se caractérise par l'ossification progressive du périoste, des ligaments et des tendons. Elle affecte essentiellement le squelette axial. Ses signes cliniques peuvent être discrets et son diagnostic est radiologique. Elle peut entraîner une ankylose vertébrale et se compliquer de compression médullaire et d'atteintes des articulations périphériques. En 1975, Resnick a démontré la fréquence de l'atteinte extraspinale et lui a donné le nom d'hyperostose squelettique diffuse (diffuse idiopathic skeletal hyperostosis [DISH]), qui est utilisé dans les ouvrages anglo-saxons. Les hommes sont deux fois plus atteints que les femmes. Des atteintes d'HVA sont détectées dans 28 % des autopsies effectuées chez des individus de 50 à 90 ans. L'antigène d'histocompatibilité human leukocyte antigen (HLA) B-27 se trouve à un taux identique à celui de la population générale. Une éventuelle hérédité autosomique dominante de la maladie a pu être retrouvée. La fratrie des patients semble six fois plus atteinte que les témoins. Il semble exister un lien avec le diabète de type II, puisque 25 à 50 % des patients atteints d'HVA sont diabétiques, et qu'une HVA est retrouvée chez 30 % des diabétiques de type II. L'anatomie pathologique laisse apparaître une métaplasie du tissu fibreux et une ossification endochondrale postérieure. L'extension de cette ossification du périrachis produit la bande ossifiée caractéristique, en avant du corps vertébral. L'HVA serait en fréquence la deuxième cause de myélopathies cervicales, après la cervicarthrose. Les principales manifestations extravertébrales se situent aux hanches, aux coudes et aux épaules. Le risque d'ossifications périarticulaires lors de la mise en place de prothèses de hanche apparaît très fréquent. Chez les patients de plus de 60 ans, et en majorité des hommes, l'existence de l'HVA peut être soupçonnée devant une limitation de la mobilité vertébrale, rarement accompagnée de douleurs et d'ossifications vertébrales hypertrophiques. Il n'existe pas de traitement préventif au développement ou à la progression de l'HVA. La physiothérapie peut améliorer la mobilité du patient. Le traitement médical doit commencer par du paracétamol. En cas de myélopathie ou de dysphagie importante, la chirurgie peut devenir nécessaire.



Mots-clés : hyperostose vertébrale ankylosante, ossification, myélopathie cervicale, ligaments, tendons, DISH

Plan



© 2002  Éditions Scientifiques et Médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.