Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Infection liée à la voie veineuse centrale. Prévention et traitement - 26/11/13

Doi : 10.1016/j.nupar.2013.09.007 
Eric Lerebours , Monica Stetiou, Laura Armengol-Debeir
 Unité Inserm 1073, service d’hépatogastroentérologie et nutrition, Rouen University Hospital, hôpital Charles-Nicolle, rue de Germon, 76031 Rouen, cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’infection liée à la voie veineuse centrale reste une complication fréquente et grave de la nutrition parentérale à domicile tant chez l’enfant que chez l’adulte. Le diagnostic repose sur la clinique et la mise en évidence du même germe sur des hémocultures prélevées en périphérie et sur la voie veineuse centrale avec un différentiel de temps de pousse supérieur ou égal à 120minutes. La prévention primaire et secondaire de l’infection repose sur une connaissance des facteurs de risque d’infection liée à la voie veineuse centrale (ILVCC), l’éducation thérapeutique du malade et de ses proches et le respect d’un protocole strict de soins par une équipe médicale et paramédicale entraînée disposant de référentiels écrits. Des progrès ont été réalisés dans la prévention de l’infection par l’utilisation plus large des verrous à base de taurolidine. Les modalités du traitement curatif dépendent des données cliniques (signes de complications locales et/ou systémiques) et du germe isolé. Le maintien éventuel de la voie veineuse centrale en cas d’infection prouvée doit reposer sur une évaluation précise et répétée du rapport risque bénéfice en fonction du germe isolé et du contexte clinique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Central venous catheter-associated bloodstream infection remains a major complication of home parenteral nutrition both in pediatric and adult patient. Most accurate method for diagnosis of intravascular device infection is paired blood culture with differential time to positivity ≥2hours. Knowledge of risk factors, information and education of the patient and respect of standardized protocols are key issues in preventing central venous catheter infection. Taurolidine lock solution has been demonstrated as clinically efficacious in the prevention of central venous catheter-associated bloodstream infection. Treatment of infections depends on culture results and clinical symptoms (any signs of local and/or systemic complications). Catheter maintenance must be proposed only after a strict evaluation of the benefit risk ratio.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nutrition parentérale à domicile, Infection, Cathéter, Voie veineuse centrale, Verrou antibiotique, Taurolidine

Keywords : Home parenteral nutrition, Infection, Catheter, Intravascular device, Antibiotic lock technique, Taurolidine


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 4

P. 212-217 - décembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les manifestations des infections liées au cathéter chez les patients en nutrition parentérale à domicile
  • Madeleine Lauverjat, Catherine Peraldi, Patrick Gelas, Cécile Chambrier
| Article suivant Article suivant
  • Les thromboses veineuses en nutrition parentérale à domicile : de la prévention au traitement
  • Marie-Pier Bachand, Xavier Hébuterne, Stéphane M. Schneider

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.