Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La nutrition artificielle ambulatoire chez le patient insuffisant rénal chronique - 26/11/13

Doi : 10.1016/j.nupar.2013.09.004 
Patrik Deléaval , Anne-Lise Bernollin, Jean-Marc Hurot, Christie Lorriaux, Brice Mayor, Guillaume Jean, Charles Chazot
 Centre de dialyse et de néphrologie, Nephrocare Tassin Charcot, 7, avenue Maréchal-Foch, 69110 Sainte-Foy-Lès-Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’insuffisance rénale se présente sous de multiples facettes : aiguë ou chronique, nécessitant ou non une épuration extrarénale. La prise en charge diététique varie en fonction de l’évolution de la maladie rénale. La dénutrition protéinoénergétique (DPE) concerne un tiers de ces patients, quel que soit le stade de la maladie rénale. Elle est fortement associée à la morbi-mortalité. Les causes de DPE sont multiples ; mais l’insuffisance rénale crée un milieu propice à la DPE notamment par l’inflammation systémique, l’acidose métabolique ou encore la résistance à l’insuline qu’elle engendre. L’intervention diététique a pour but de préserver la masse musculaire du patient. Elle permet de prévenir ou de traiter la dénutrition. Pour cela, le diététicien ou le médecin posent un diagnostic diététique à l’aide du bilan nutritionnel, des objectifs médicaux, et des habitudes de vie du patient. Cela permet de définir une stratégie diététique personnalisée. Lorsque l’optimisation des apports protéinoénergétiques n’est pas suffisante, alors on aura recours à une complémentation orale, entérale ou parentérale selon les situations afin de répondre aux besoins énergétiques et protéiques. La place des traitements adjuvants favorisant l’anabolisme protéique est maintenant mieux définie. Le suivi des paramètres nutritionnels permet de mesurer l’efficacité de l’intervention, qui est associée au pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Renal failure is proteiform, acute or chronic, requiring or not dialysis therapy. The nutritional management of these patients varies according to renal disease evolution. Protein energy wasting (PEW) is present in at least one third of chronic kidney disease (CKD) whatever the cause of nephropathy. It clearly alters patients’outcomes. Its origin is multifactorial and it is potentialized by metabolic disturbances associated to renal failure such as systemic inflammation, metabolic acidosis and resistance to insulin. Preventing or treating PEW, the dietary intervention aims to preserve the patient lean body mass. The nutritional evaluation relies on markers analysis compared to defined targets and it integrates the patient’ lifestyle and social habits. It allows a customized nutritional strategy for each patient. Several approaches are available. When the protein and energy intakes do not fulfil the guidelines, oral, enteral or parenteral supplementation will be prescribed. The follow-up of nutritional markers will evaluate the efficiency of these prescriptions and also will predict the patient's outcome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Insuffisance rénale chronique, Dialyse, Nutrition parentérale perdialytique, Complément nutritionnel oral, Dénutrition protéino-énergétique

Keywords : Chronic kidney disease, Protein energy wasting, Hemodialysis, Intradialytic parenteral nutrition, Oral nutritional supplement


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 4

P. 236-243 - décembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diabète et nutrition artificielle : principes de prise en charge
  • Didier Quilliot, Aurélie Malgras, Nicolas Paquot, Olivier Ziegler
| Article suivant Article suivant
  • Nutrition entérale à domicile en cas de troubles du comportement alimentaire
  • Daniel Rigaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.