Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact of initial clinical presentation on clopidogrel low response - 26/11/13

Doi : 10.1016/j.acvd.2013.06.050 
Jean-Baptiste Landel a, Anne Bauters b, Cédric Delhaye a, Laurent Bonello c, Arnaud Sudre a, Sophie Susen b, Christophe Bauters a, Jean-Marc Lablanche a, Gilles Lemesle a,
a Unité des soins intensifs de cardiologie, centre hémodynamique, clinique de cardiologie, hôpital cardiologique, centre hospitalier régional et universitaire de Lille, boulevard du Pr-Jules-Leclercq, 59037 Lille cedex, France 
b Laboratoire d’hématologie, centre hospitalier régional et universitaire de Lille, 59037 Lille cedex, France 
c Service de cardiologie, hôpital Nord de Marseille, Assistance publique des Hôpitaux de Marseille, 13000 Marseille, France 

Corresponding author. Fax: +33 3 20 44 48 98.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Large interindividual variability exists in clopidogrel response. Clopidogrel low response correlates with poor prognosis after percutaneous coronary intervention. Some authors also suggest intraindividual variability over time.

Aim

To assess the impact of initial clinical presentation on clopidogrel low response.

Methods

In this prospective study, clopidogrel response was assessed in 100 patients. Fifty patients presenting with acute coronary syndromes (ACS group) were compared with 50 patients with stable coronary artery disease matched 1:1 for age, sex, body mass index and diabetes (stable group). All patients were tested 18–24h after a 600mg loading dose of clopidogrel using the VerifyNow-P2Y12 test (results expressed as platelet reaction units [PRUs]). Patients under chronic clopidogrel therapy or treated with glycoprotein IIb/IIIa inhibitors, bivalirudin or thrombolytics were excluded.

Results

Mean age was 61±12 years in each group; 28% of patients in each group were diabetic; mean body mass index was 27.6±5.6kg/m2 in the ACS group and 27.9±5.9kg/m2 in the stable group (p=0.80). Mean PRU values were 197±81 in the ACS group and 159±94 in the stable group (p=0.03). By multivariable analysis, the ACS group was significantly associated with a higher PRU value (p=0.02). There were significantly more clopidogrel low responders (PRU value>230) in the ACS group (38% vs. 18%; p=0.04).

Conclusion

Our study confirms that initial clinical presentation, especially ACS, is a strong predictor of clopidogrel low response; this suggests that the evolution of coronary artery disease for one patient influences the clopidogrel response over time. These results are in accordance with recent trials showing a benefit for more aggressive antiplatelet therapy in ACS patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Une mauvaise réponse biologique au clopidogrel est associée à un pronostic défavorable des patients après angioplastie coronaire percutanée (ACP). Il est clairement démontré qu’il existe une large variabilité interindividuelle dans la réponse au clopidogrel. Certains auteurs suggèrent également la présence d’une variabilité intraindividuelle au cours du temps.

Objectif

Nous avons analysé l’impact de la présentation clinique initiale sur la réponse au clopidogrel.

Méthodes

Dans cette étude prospective, la réponse biologique au clopidogrel a été analysée chez 100 patients. Au total, 50 patients présentant initialement un syndrome coronaire aigu (groupe SCA) ont été appariés 1:1 à 50 patients présentant un angor stable (groupe stable) sur l’âge, le sexe, l’indice de masse corporelle et le diabète. Tous les patients ont été testés par le test du VerifyNow-P2Y12 (résultats exprimés en platelet reaction unit [PRU]) entre 18 et 24heures après une dose de charge de 600mg de clopidogrel. Les patients traités au long cours par clopidogrel, ceux ayant reçu un fibrinolytique, de la bivalirudine ou un inhibiteur du récepteur Gp IIb/IIIa ont été systématiquement exclus de cette étude.

Résultats

L’âge moyen était de 61±12ans dans chaque groupe. Au total, 28% des patients étaient diabétiques dans chaque groupe et l’indice de masse corporelle était de 27,6±5,6 et 27,9±5,9kg/m2 dans le groupe « SCA » et dans le groupe « stable », respectivement (p=ns). Les valeurs de PRU moyennes étaient de 197±80 et 159±94 dans le groupe « SCA » et dans le groupe « stable », respectivement (p=0,033). En analyse multivariée, le groupe « SCA » était significativement associé à des valeurs de PRU plus élevées (p=0,018). Il y avait significativement plus de « mauvais répondeurs » (définis comme une valeur de PRU>230) dans le groupe « SCA » (18% vs 38%; p=0,04).

Conclusion

Cette étude confirme que la présentation clinique initiale, notamment le SCA, est un facteur prédictif puissant de mauvaise réponse au clopidogrel. Elle suggère également que l’évolution de la maladie coronaire pour un patient donné influence la réponse au clopidogrel au cours du temps. Ces résultats sont en accord avec les récents essais montrant un bénéfice à une thérapeutique antiagrégante plaquettaire plus agressive dans le SCA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : VerifyNow-P2Y12, Clopidogrel response, Antiplatelet therapy, Percutaneous coronary intervention, Acute coronary syndromes

Mots clés : VerifyNow-P2Y12, Réponse au clopidogrel, Antiagrégant plaquettaire, Angioplastie coronaire percutanée, Syndrome coronaire aigu

Abbreviations : ACS, ADP, BMI, PCI, PRU


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 11

P. 593-600 - novembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Significance of atypical symptoms for the diagnosis and management of myocardial infarction in elderly patients admitted to emergency departments
  • Pierre Grosmaitre, Olivier Le Vavasseur, Estelle Yachouh, Yves Courtial, Xavier Jacob, Sylvie Meyran, Pierre Lantelme
| Article suivant Article suivant
  • Targeting high-density lipoproteins: Update on a promising therapy
  • Céline Verdier, Laurent O. Martinez, Jean Ferrières, Meyer Elbaz, Annelise Genoux, Bertrand Perret

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.