Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gestion du péri-partum de la patiente conductrice d’une hémophilie - 27/11/13

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.08.008 
A. Bonnet a, , Y. Chevalier b, G. Wallon a, C. Huissoud c, F. Aubrun a
a Département d’anesthésie-réanimation, hôpital de la Croix-Rousse, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69317 Lyon cedex 04, France 
b Centre de référence de traitement de l’hémophilie, hôpital Édouard-Herriot, Lyon, France 
c Service de gynécologie obstétrique, hôpital de la Croix-Rousse, 103, grande rue de la Croix-Rousse, 69317 Lyon cedex 04, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les femmes conductrices d’hémophilie sont classiquement considérées comme porteuses saines. Certaines peuvent présenter d’authentiques symptômes hémorragiques associés à des taux bas en facteur VIII ou IX selon le type d’hémophilie. Au cours de la grossesse, le facteur VIII augmente généralement alors que le IX reste stable. La gestion de la période péri-partum, à risque hémorragique, peut donc présenter quelques particularités. Nous présentons deux cas cliniques de femmes enceintes conductrices d’hémophilie A, d’une part, et B, d’autre part, présentant un taux de facteur inférieur à 50 % en fin de grossesse. Une analgésie par rémifentanil/kétamine a été réalisée en raison d’une contre-indication aux anesthésies périmédullaires (APM). Les accouchements se sont déroulés rapidement. En post-partum immédiat, une révision utérine a été réalisée devant une hémorragie modérée. Aucune transfusion sanguine n’a été nécessaire. La patiente conductrice d’hémophilie A a reçu de la desmopressine après clampage du cordon et celle conductrice d’hémophile B du facteur IX recombinant à l’arrivée en salle de travail. La présence d’antécédents familiaux et/ou personnels de symptomatologie hémorragique chez une parturiente doit conduire à la réalisation d’une consultation d’hémostase spécialisée. Le facteur VIII augmente habituellement au cours de la grossesse et devient généralement supérieur à 50 % en fin de grossesse alors que le taux de facteur IX reste inchangé. Les recommandations actuelles contre-indiquent la réalisation des APM chez les conductrices d’hémophilie à taux bas, ce qui est discutable si le taux de facteur VIII/IX est normalisé par un traitement substitutif ou spontanément. La collaboration multidisciplinaire reste primordiale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Women who are carriers for hemophilia are usually considered as safe carriers. However, they can present hemorragic symptoms associated with low factor VIII or IX levels. During pregancy, factor VIII increases whereas factor IX does not. The peripartum period is at risk of increased bleeding in these women. Here are presented reports of clinical data concerning two hemophilia carriers with low factor VIII or IX (30–40%) during the peripartum period. They received remifentanil and ketamine for labor pain management because of contraindication of epidural and spinal analgesia. Delivery occured quickly but they presented immediate moderate postpartum haemorrage. They did not necessitate blood transfusion. The one with hemophilia A received desmopressin just after delivery and the other one received factor IX when she arrived in delivery room. Blood factor VIII or IX has to be assessed in these women with familial history of hemophilia and bleeding. During pregnancy, factor VIII increases and can be assessed many times during pregnancy expecting a level over 50%. Factor IX does not really increase during pregancy and hemorrage can occur. Epidural and spinal anesthesia seem to be contraindicated as far as recommandations are concerned. Coagulation factor substitution is a mean of increasing factor level before these anaesthesias and can be discussed for each case.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémophilie, Accouchement, Hémorragie du post-partum

Keywords : Hemophilia, Pregnancy, Postpartum haemohrrage


Plan


© 2013  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 11

P. 807-810 - novembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’aéroportie : bloc ou pas bloc ?
  • K. Kearns, D. Tran Van, N. Alberti, B. Fontaine, N. Fritsch
| Article suivant Article suivant
  • Méningite à streptocoque du groupe A : il n’y a pas que le pneumocoque qui s’infiltre dans la brèche ostéoméningée !
  • N. Zappella, A. Barrelet, B. Pangon, V. Laurent, F. Bruneel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.