Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact of noradrenaline infusion set on mean arterial pressure: A retrospective clinical study - 27/11/13

Impact des dispositifs utilisés pour la perfusion de la noradrénaline sur la pression artérielle moyenne : une étude rétrospective

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.08.011 
S. Genay a, B. Décaudin a, , b , S. Ethgen c, C. Barthélémy a, P. Odou a, b, G. Lebuffe c
a Department of biopharmacy, Galenic and hospital pharmacy, Lille 2 university, UDSL, EA GRIIOT 4481, UFR pharmacie, 3, rue du Professeur-Laguesse, BP 83, 59006 Lille cedex, France 
b Department of pharmacy, Lille university hospital, rue Philippe-Marache, 59037 Lille cedex, France 
c Department of anesthesia and intensive care, Lille university hospital, EA1046, 1, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille cedex, France 

Corresponding author.

Abstract

Objectives

Noradrenaline (NA) can be infused through various systems including single or double syringe pumps. The aim of this study was to define the best and most efficient infusion system in an emergency context.

Study design

This was a retrospective clinical study based on the analysis of patients’ hemodynamic data.

Patients and method

Three infusion lines used presently in our postoperative ICU were compared through a retrospective clinical study: an NA syringe pump at 2mL/h and a saline carrier solution syringe pump at 8mL/h (infusion system 1- IS1) or 5mL/h (IS2), both connected to a very low dead-space volume set (V=0.046mL); IS3 with the same NA syringe at 2mL/h directly connected to the central venous catheter. Mean arterial pressure (MAP) was obtained from retrospective data analysis of ICU patients with postoperative septic shock criteria. Infusion systems were compared according to the time required to reach an MAP greater than 65mmHg after the onset of infusion.

Results

Data from 37 patients was analysed. The MAP objective was attained in 14:00minutes (9:20 – 26:10, n=15) with IS1, in 19:10minutes (12:20 – 27:20, n=13) with IS2 and in 34:10minutes (23:10 – 62:30, n=9) with IS3 (P=0.00032).

Conclusion

The use of a double syringe pump system associated with a very low dead-space volume infusion set appears to be the most appropriate system for NA infusion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Les modalités d’administration de la noradrénaline (NA) sont variées incluant des techniques à simple ou double chariot. L’objectif de ce travail était d’évaluer la modalité la plus optimale de perfusion de NA au cours d’un état de choc à la phase initiale.

Type d’étude

Il s’agit d’une étude clinique rétrospective portant sur l’analyse des données hémodynamiques des patients ayant présenté les critères de choc septique postopératoire.

Patients et méthode

Trois systèmes de perfusion étaient utilisés au SIPO : coperfusion d’une seringue de NA à 2mL/h et d’une seringue de sérum salé isotonique à 8mL/h (IS1) ou 5mL/h (IS2), raccordés à un prolongateur à très faible volume résiduel (V=0,046mL); IS3 consistait à perfuser directement la seringue de NA à 2mL/h sur la voie veineuse centrale. Les pressions artérielles moyennes (PAM) des patients ont été obtenues à partir de l’analyse des enregistrements hémodynamiques. Les systèmes de perfusion ont été comparés selon le temps nécessaire pour obtenir une PAM de plus de 65mmHg après le démarrage de la perfusion.

Résultats

Les données de 37 patients ont été exploitées. L’objectif de PAM était atteint en 14:00minutes (9:20 – 26:10, n=15) avec IS1, en 19:10minutes (12:20 – 27:20, n=13) avec IS2 et en 34:10minutes (23:10 – 62:30, n=9) avec IS3 (p=0,00032).

Conclusion

L’utilisation d’un système double chariot utilisant un prolongateur à très faible volume résiduel permet d’obtenir une stabilisation plus rapide de la PAM qu’un système simple chariot.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Drug delivery systems/Instrumentation, Infusions parenteral, Noradrenaline/Administration, dosage, Material testing

Mots clés : Administration de médicaments, Perfusion parentérale, Noradrénaline/administration, dosage, Analyse de matériel


Plan


© 2013  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 11

P. e159-e162 - novembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de la diminution d’utilisation du protoxyde d’azote sur la consommation d’agents halogénés
  • F. Laverdure, A. Gaudin, J.-L. Bourgain
| Article suivant Article suivant
  • Douleurs chroniques après césarienne : impact et facteurs de risque associés
  • N. Nardi, B. Campillo-Gimenez, S. Pong, P. Branchu, C. Ecoffey, E. Wodey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.