Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aspects anatomocliniques des métastases cérébrales des carcinomes nasopharyngés - 06/12/13

Doi : 10.1016/j.canrad.2013.09.004 
F. Elloumi a, , M. Ben Amor a, L. Ghorbel a, H. Mnif b, T. Boudawara b, A.M. Ghorbel c, M. Frikha d, J. Daoud a
a Service de radiothérapie carcinologique, CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie 
b Service d’anatomie pathologique, CHU Habib-Bourguiba, 3029 Sfax, Tunisie 
c Service d’ORL et de chirurgie cervico-faciale, CHU Habib-Bourguiba, 3029 Sfax, Tunisie 
d Service de carcinologie médicale, CHU Habib-Bourguiba, 3029 Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les métastases cérébrales des carcinomes nasopharyngés sont exceptionnelles. Nous proposons de faire le point sur les aspects anatomocliniques, thérapeutiques et pronostiques de cette entité. Parmi les dossiers de 420 patients pris en charge pour des carcinomes nasopharyngés sur une période de 17ans, le diagnostic de métastases cérébrales a été retenu chez trois patients. Les patients chez qui la tumeur atteignait le cerveau par contiguïté ont été exclus. Un patient était atteint de métastases cérébrales au moment du diagnostic. Les délais de rechute étaient de dix et de 16 mois chez les deux autres patients. Les signes révélateurs étaient le plus souvent oculaires. Le diagnostic de métastase intracrânienne a été retenu après avoir éliminé une extension par contiguïté à travers la base du crâne. Les lésions étaient uniques chez deux patients. Ces métastases étaient accompagnées de lésions secondaires osseuses. Le traitement a comporté une radiothérapie cérébrale et une chimiothérapie palliative. L’évolution était marquée par une progression rapide et le décès des trois patients. Le pronostic des métastases cérébrales est défavorable, dépendant de l’âge, de la possibilité d’une chirurgie complète et de l’existence de métastases extracérébrales. La survie ne dépasse pas en médiane six mois.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Metastasis to the central nervous system, either through a hematogenous route or through the cerebrospinal fluid, is extremely rare in nasopharynx cancer. We aim to expose clinical aspects, therapeutic features and prognosis of nasopharyngeal carcinoma with brain metastases. We retrospectively reviewed the medical history of about 420 patients with nasopharyngeal carcinoma treated during 17 years at the university hospital of Sfax (Tunisia). Among them, three patients had brain metastasis. We excluded patients with direct extension to the brain. Tumours of the nasopharynx were locally advanced. The first patient had brain metastases at the initial diagnosis. The two other patients had brain metastases at 10 and 16 months during the follow-up. Ocular signs were the symptoms. Lesions were unique in two patients. Synchronous bone metastases were recorded in the three cases. All patients had whole brain radiation therapy and palliative chemotherapy. All patients had a progression of the disease and died. Brain metastases in nasopharynx cancer represent a rare event. Prognosis is poor, depending on age, surgical excision and synchronous metastases. Survival does not exceed 6 months.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Métastase, Cerveau, Carcinome, Nasopharynx

Keywords : Brain, Metastasis, Nasopharynx, Carcinoma


Plan


© 2013  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 8

P. 768-770 - décembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats thérapeutiques du cancer du cavum : y a-t-il une différence entre enfants et adultes ?
  • J. Daoud, L. Ghorbal, W. Siala, F. Elloumi, A. Ghorbel, M. Frikha
| Article suivant Article suivant
  • Radiothérapie et dispositifs médicaux implantables : exemple des pompes diffuseurs
  • S. Abrous-Anane, S. Benhassine, S. Lopez, K. Cristina, J.-J. Mazeron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.