Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude scintigraphique du drainage lymphatique de la chambre antérieure de l’œil de la souris et ses implications physiopathologiques - 07/12/13

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.11.021 
B. Guignier a, , K. Bourahla b, V. Bekaert c, D. Brasse c, D. Gaucher d, C. Speeg-Schatz d, T. Bourcier d
a Service d’ophtalmologie, hôpitaux Civils-de-Colmar, 39, avenue de la Liberté, 68024 Colmar cedex, France 
b Service de médecine nucléaire - centre de lutte contre le cancer Paul-Strauss, 3, rue de la Porte-de-l’Hôpital, BP 30042, 67065 Strasbourg cedex, France 
c Équipe ImaBio, CNRS Cronenbourg, campus de Cronenbourg, institut pluridisciplinaire Hubert-Curien (IPHC), 23, rue Loess, BP 28, 67037 Strasbourg cedex, France 
d Service d’ophtalmologie, hôpitaux universitaires et université de Strasbourg, nouvel hôpital Civil, 1, place de l’Hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Pendant de nombreuses années, le réseau lymphatique intraoculaire et notamment le drainage de l’humeur aqueuse par ce réseau ont été considérés comme inexistants. Notre étude démontre de façon dynamique et in vivo la présence d’un drainage lymphatique de l’œil de souris. Cela a été permis grâce à la lymphoscintigraphie après injection de nanomolécules de sulfure de rhénium marquées au technétium 99m en chambre antérieure de l’œil de souris. Les acquisitions ont été faites par un tomographe à émission monophotonique expérimental dédié au petit animal. L’hypothèse d’une voie de drainage « uvéolymphatique », présente dans le corps ciliaire, qui contribuerait à l’écoulement de l’humeur aqueuse a été confortée par les récents progrès de la microbiologie (découverte de marqueurs spécifiques de l’endothélium lymphatique) et de l’imagerie. Cette voie de drainage ouvre des perspectives nouvelles : le développement de techniques de visualisation et de quantification de ce flux lymphatique in vivo pourrait permettre d’approfondir nos connaissances concernant la physiopathologie et peut-être le traitement du glaucome chronique, mais aussi des pathologies tumorales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

For many years, the intraocular lymphatic system and particularly the drainage of the aqueous humor by this system have been considered non-existant. Our study is the first to demonstrate, in a dynamic in vivo fashion, the existence of lymphatic drainage in the mouse eye. This has become possible with lymphoscintigraphy with nano-molecules of rhenium sulphide, marked by technetium-99m and injected into the anterior chamber of the mouse eye. Readings were taken using an experimental gamma camera specially built for the small animal. The hypothesis of a “uveolymphatic” drainage pathway within the ciliary body, contributing to aqueous outflow, has recently been highlighted by new improvements in microbiology (discovery of lymphatic endothelial-specific markers) and imaging. This new pathway may lead to many prospects: the development of techniques for visualization and quantification of this in vivo lymphatic flow may help to increase our understanding of the physiopathology and perhaps treatment of chronic glaucoma as well as neoplastic conditions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Humeur aqueuse, Réseau lymphatique, Lymphoscintigraphie, Glaucome, Tumeur, Souris

Keywords : Aqueous humor, Lymphatic system, Lymphoscintigraphy, Glaucoma, Tumor, Mouse


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 10

P. 836-842 - décembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacité de la vitrectomie dans l’œdème maculaire diabétique associé à une membrane épimaculaire
  • A. Sitbon, B. Dupas, S. Chahed, A. Erginay, R. Tadayoni, P. Massin
| Article suivant Article suivant
  • Optimisation de l’impact financier du passage à la vitrectomie transconjonctivale et à la phakoémulsification par mini-incision
  • P.-L. Cornut, Y. Soldermann, C. Robin, R. Barranco, A. Kerhoas, C. Burillon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.