Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ptosis révélant un méningiome du sinus caverneux - 07/12/13

Ptosis secondary to cavernous sinus meningioma

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.01.013 
M. Louis , D. Goga, P. François, B. Laure
 Service de chirurgie maxillo-faciale et plastique de la face, CHU Trousseau, route de Loches, 37044 Tours cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les méningiomes du sinus caverneux sont souvent à l’origine de manifestations neuro-ophtalmologiques. Cinquante pour cent des patients atteints présentent un ptosis. Nous rapportons un cas de ptosis acquis durant la première année de vie secondaire à une paralysie du nerf oculomoteur commun révélant un méningiome du sinus caverneux. Nous discutons ensuite les étiologies des paralysies du III et les modalités thérapeutiques des ptosis liés à une paralysie du III.

Observation

Une patiente âgée de 15ans nous a été adressée pour un ptosis dû à une paralysie du III apparu pendant la première année de vie. Une imagerie par résonance magnétique (IRM) a montré l’existence d’un méningiome du sinus caverneux. Le ptosis a été traité par une suspension frontale en utilisant du fascia du muscle temporal autologue, le méningiome nécessitant une simple surveillance.

Discussion

Les ptosis par atteinte du III sont rares chez l’enfant. Les étiologies les plus fréquents sont de nature congénitale et représentent selon les études 33 à 40 % des cas. Les autres étiologies sont traumatiques, tumorales, vasculaires et infectieuses. L’étiologie est à rechercher sur les examens d’imagerie sur tout le trajet du nerf. Le méningiome du sinus caverneux est une cause de paralysie du III. Le traitement chirurgical des ptosis par atteinte du III est une résection du muscle releveur ou une suspension frontale avec une bandelette de fascia lata ou de fascia temporal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Meningiomas of the cavernous sinus are often the cause of neuro-ophthalmologic manifestations. Fifty percent of affected patients present with ptosis. We report a case of ptosis acquired during the first year of life due to oculomotor nerve palsy secondary to a cavernous sinus meningioma. We then discuss the causes of third cranial nerve palsy and treatment options for ptosis associated with CN III palsy.

Observation

A fifteen-year-old female patient presented with ptosis due to a third cranial nerve palsy appearing within the first year of life. Magnetic resonance imaging (MRI) revealed a cavernous sinus meningioma. The ptosis was treated by frontalis suspension using autologous temporalis fascia. The meningioma required regular follow-up.

Discussion

Ptosis due to third cranial nerve palsy is rare in children. The most common etiologies are congenital and represent 33 to 40% of cases in various studies. Other etiologies are traumatic, tumoral, vascular and infectious. The cause needs to be found by imaging over the entire course of the nerve. Cavernous sinus meningioma is one cause of third cranial nerve palsy. The surgical treatment of ptosis due to third cranial nerve palsy is levator resection or frontalis suspension with a strip of fascia lata or temporalis fascia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ptosis, Paralysie du III, Méningiome, Sinus caverneux

Keywords : Ptosis, Third nerve palsy, Meningioma, Cavernous sinus


Plan


 Le texte de cet article est également publié en intégralité sur le site de formation médicale continue du Journal français d’ophtalmologie www.e-jfo.fr/, sous la rubrique « Clinique » (consultation gratuite pour les abonnés).


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 10

P. e197-e200 - décembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mélanome du corps ciliaire révélé par une uvéite chez un sujet mélanoderme, à propos d’un cas et revue de la littérature
  • E. Diwo, H. Merle
| Article suivant Article suivant
  • Conjonctivite à gonocoque chez une jeune adulte
  • E. Biance-Valero, P.-Y. Quiniou, B. Valero, J.-C. Navarrot, B. Soullié

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.