Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Recours à l'hospitalisation en unité de soins intensifs après chirurgie colorectale - 01/01/02

G.  Meurette 1 ,  A.  Hamy 1 ,  P.  Bizouarn 2 ,  P.A.  Lehur 1 * *Auteur correspondant. Tél. : +02-40-08-30-22 ; fax : +02-40-08-30-36

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Buts de l'étude : L'hospitalisation en unité de soins intensifs (USI), justifiée par une meilleure prise en charge des malades à risque en période postopératoire, a été peu étudiée dans le contexte spécifique de la chirurgie colorectale. Le but de ce travail prospectif unicentrique a été de : dégager parmi les patients hospitalisés en USI après chirurgie colorectale, des facteurs influençant la mortalité et la durée d'hospitalisation ; comparer l'autonomie des patients avant et après leur séjour hospitalier.

Patients et méthodes : Cette étude prospective a été menée sur un an, du 1/01/2000 au 31/12/2000. Sur 351 interventions de chirurgie colorectale, 54 patients (15 %) ont séjourné en USI. 37 paramètres concernant la période périopératoire ont été consignés sur une fiche de recueil standardisée. Les facteurs influençant la mortalité à 30 jours et un séjour en USI supérieur à trois jours ont été identifiés après analyse univariée, puis multivariée. L'autonomie des patients a ensuite été comparée.

Résultats : Le seul facteur influençant la mortalité a été « la reprise chirurgicale » (six décès (11,5 %) dont trois après reprise (p = 0,04)). Deux paramètres indépendants allongeaient la durée de séjour en USI : « la comorbidité pulmonaire » (p = 0,017) et « l'absence d'autonomie du patient avant l'intervention » (p = 0,036). Parmi les 48 survivants, 45 (94 %) retrouvaient l'autonomie antérieure à l'hospitalisation, même en cas de séjour prolongé en USI.

Conclusion : Ce travail confirme la difficulté de définir des critères prédictifs de mortalité et de sélection des patients. Il identifie deux paramètres préopératoires influençant la durée de séjour, guidant l'information à délivrer aux familles. Enfin, le retour à l'autonomie antérieure constitue un argument pour légitimer le recours à l'USI.

Mots clés  : Chirurgie colorectale ; Réanimation ; Devenir des patients.

Abstract

Objective: Intensive care units (ICU) support critically ill patients during the perioperative period. Few studies exist focusing on ICU hospitalisation after colorectal surgery. The objective of the study was to 1) detect predictive factors of mortality and length of stay in ICU after colorectal procedures, and 2) compare the autonomy status of the patients before and 30 days after their ICU stay.

Patients and methods: This study followed a prospective non randomized cohort in our colorectal surgery unit. During a period of one year (January 1st to December 31th, 2000) 351 colorectal procedures were performed and 54 patients were admitted to ICU after surgery. For each patient, 37 parameters were collected on a standardized register. Predictive factors of mortality (30 days after the procedure) and ICU stay (up to 3 days) were studied by univariate and multivariate statistical analysis. Self autonomy before surgery and 30 days after was also investigated.

Results: “Multiple-intervention” was the only independent factor influencing mortality. Both “low autonomy status before surgery” and “pulmonary comorbidity” increased the length of stay. Regarding the 48 survivors, 45 (94%) recovered the same autonomy index as in the preoperative period 30 days after the procedure.

Conclusion: This study highlights the poor predictive factors influencing mortality during or after ICU stay following colorectal surgery, and emphazises two preoperative parameters increasing the length of stay up to 3 days.This should guide the informations given to the patients families. Finally, this study confirms the good quality of self-sufficiency after ICU stay even for a long time (over 3 days).

Mots clés  : Colorectal surgery ; Intensive care units ; Outcome.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 5

P. 356-361 - mai 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La chirurgie du kyste hydatique pulmonaire au Mali
  • S. Yéna, Z.Z. Sanogo, A. Kéïta, D. Sangaré, S. Sidibé, A. Delaye, D. Doumbia, A. Diallo, S. Soumaré
| Article suivant Article suivant
  • La taille d'un phéochromocytome influence-t-elle les résultats de son exérèse par voie laparoscopique ?
  • L. Brunaud, L. Cormier, A. Ayav, M. Klein, X. Roumier, R. Zarnegar, L. Bresler, P. Boissel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.