Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypotension orthostatique : mécanismes, étiologies et principes de traitement - 19/12/13

[2-0430]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(13)59290-8 
O. Blétry a, b, , I. Marroun a
a Service de médecine interne, Hôpital Foch, 40, rue Worth, 92150 Suresnes, France 
b Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 55, avenue de Paris, 78000 Versailles, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'hypotension orthostatique (HO) est définie par une baisse de la pression artérielle systolique de 20 mmHg ou de la diastolique de 10 mmHg, lors du passage en position debout. L'HO est souvent associée à une hypertension artérielle (HTA), elle constitue par ailleurs un facteur de risque cardiovasculaire indépendant. L'arc baroréflexe, le réseau veineux et le système rénine angiotensine sont les principaux acteurs de la régulation. Les étiologies sont nombreuses, cependant, la démarche diagnostique se fonde sur le caractère sympathicotonique ou non de l'HO, permettant de distinguer les maladies altérant ou non le fonctionnement du système sympathique. Certaines étiologies curables sont à rechercher, et particulièrement l'iatrogénie. À l'opposé, les affections chroniques comme le diabète ou les maladies neurodégénératives (Parkinson, atrophie multisystématisée) sont souvent de diagnostic évident mais avec un pronostic plus sombre. Le traitement associe l'éducation du patient, les mesures physiques et les moyens pharmacologiques au premier rang desquels il y a la fludrocortisone et la midodrine. Les médicaments de deuxième ligne sont l'érythropoïétine et les analogues de l'octréotide. Les difficultés du traitement résident dans la fréquence des effets indésirables, mais c'est la survenue d'une hypertension de décubitus qui est le facteur limitant principal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypotension orthostatique, Risque cardiovasculaire, Sympathicotonique, Fludrocortisone, Midodrine


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Cœur et grossesse
  • M. Richardson, C. Coulon, C. Mounier-Vehier, A. Coisne
| Article suivant Article suivant
  • Lésions occlusives athéromateuses chroniques de l'aorte et des membres inférieurs
  • Y. Georg, F. Koskas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.