Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La paralysie périodique thyréotoxique hypokaliémique. Présentation de trois cas - 01/01/02

S.  Pili 1 ,  A.  Devèze 1 * ,  M.  Iacobone 1 ,  M.  Guibout 2 ,  J.F.  Henry 1 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Buts de l'étude : La paralysie périodique hypokaliémique thyréotoxique (PPHT) est une complication neuromusculaire de l'hyperthyroïdie. Souvent décrite chez des patients asiatiques, elle est rare dans les autres ethnies, notamment chez les sujets caucasiens. Parmi les mécanismes possibles, des modifications des flux potassiques ont été évoquées, consécutifs en partie à des anomalies de la pompe à sodium-potassium, Na-K-ATPasique. Le but de cet article est d'en rappeler les différentes manifestations cliniques et biologiques et son traitement.

Patients et méthode : Nous présentons ici les cas de trois patients caucasiens opérés dans le service, souffrant d'une PPHT. Ces patients avaient tous pour antécédents plusieurs épisodes parétiques. Sur le plan clinique, les accès paralytiques flasques survenaient de façon brutale ou étaient précédés de myalgies diffuses. Ils atteignaient les muscles proximaux, surtout aux membres inférieurs. Aucun patient n'a eu de complications respiratoires. Tous trois ont bénéficié d'une thyroïdectomie totale à visée thérapeutique.

Résultats : Dans les trois cas, la réalisation d'une thyroïdectomie totale a permis la guérison des symptômes. Après une période moyenne de quatre ans de suivi postopératoire, aucun patient n'a présenté de récidive de PPHT.

Conclusion : La paralysie périodique hypokaliémique thyréotoxique est une affection rare impliquant une anomalie du fonctionnement de la pompe Na-K-ATPasique. L'hyperthyroïdie est une cause de décompensation de cette anomalie. La gravité de cette pathologie représente à notre avis une indication formelle au traitement chirurgical par thyroïdectomie totale, suivi d'un équilibre strict de l'opothérapie substitutive.

Mots clés  : paralysie périodique hypokaliémique ; hyperthyroïdie ; maladie de Basedow ; thyréotoxicose.

Abstract

Aim of this study: Hypokaliemic thyrotoxic periodic paralysis (HTPP) is an uncommon complication of hypothyroidism. Mostly described among Asian patients, it is rare in the other ethnic groups, in particular in caucasians people. Among the possible mechanisms, modification of potassic flows in relation to anomalies of the sodium-potassium pump were evoked.

Patients and method: We present the cases of three caucasians patients operated on for HTPP. These patients had all previous history of several paretic episodes. The flask paralytic attacks occurred in a brutal way or were preceded by diffuse myalgias. They reached the proximal muscles, especially in inferior limbs. No patient had any respiratory complications. These three patients underwent total thyroidectomy to treat the symptoms of HTPP.

Results: In the three cases, a total thyroidectomy allowed the recovery of the symptoms. After a four years average period of post-operative follow-up, no patient presented any repetition of HTPP. The hyperthyroidism is the cause of decompensation of the molecular anomaly.

Conclusion: In our opinion, surgical treatment (total thyroidectomy) is needed in order to reduce the potential gravity of this pathology.

Mots clés  : hypokaliemic periodic paralysis ; hyperthyroidism ; Graves' disease ; thyrotoxicosis.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 4

P. 297-299 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cancers radio-induits de l'oesophage : à propos de 11 cas
  • A. Audebert, A. Sauvanet, F. Mauvais, J. Belghiti
| Article suivant Article suivant
  • Métastases digestives hémorragiques du choriocarcinome testiculaire
  • P. Zerbib, E. Prieur, A. Khoury-Helou, P. Catala, F.R. Pruvot, J.P. Chambon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.