Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le « pneumocou » dans la vidéocervicoscopie : technique opératoire et limites anatomiques - 01/01/02

P.  Cougard 1 * ,  N.  Cheynel 2 ,  F.  Peschaud 2 ,  M.  Bilosi 1 ,  P.  Goudet 1 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le but de cette étude était de décrire la technique de création de l'espace gazeux « pneumocou » lors de la chirurgie vidéoendoscopique du cou et de déterminer les limites anatomiques de cet espace. Les données étaient issues d'une expérience chirurgicale et de la dissection de deux cadavres. Cet espace était inclus entre les deux feuillets de la lame prétrachéale du fascia cervical (aponévrose cervicale moyenne). Il était clos et propice à l'insufflation gazeuse sans risque d'emphysème sous cutané. Cette approche peut être utilisée pour la chirurgie parathyroïdienne et thyroïdienne.

Mots clés  : vidéocervicoscopie ; pneumocou ; anatomie.

Abstract

The aim of this study was to describe a technic in order to create a gas space “pneumoneck” during videoendoscopic surgery of the neck and to determine the anatomical limits of this space. Data were based on a surgical experience and on the dissection of two corpses. This space was located between the two layers of the pre-tracheal lamina of the cervical fascia. This space was enclosed and favourable to detachment with insufflated gas without subcutaneous emphysema. This approach can be used for parathyroid and thyroid surgery.

Mots clés  : endoscopic surgery ; neck ; pneumoneck ; anatomy.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 4

P. 310-314 - avril 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Migration intracardiaque d'un projectile d'arme à feu : diagnostic et prise en charge
  • J.P. Marchaland, A. Petit, L. Rillardon, P. Ségura, M. Chaara, A. Mebaaza, L. Sedel
| Article suivant Article suivant
  • Quality of informed consent in cancer clinical trials: a cross-sectional survey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.