S'abonner

Recommandations Formalisées d’Experts de l’AFPBN : prescription des neuroleptiques et antipsychotiques d’action prolongée - 25/12/13

Doi : 10.1016/S0013-7006(13)70121-0 
L. Samalin a, , M. Abbar b, P. Courtet c, S. Guillaume c, S. Lancrenon d, P.-M. Llorca a
a CHU Clermont-Ferrand, EA U7280, Université d’Auvergne, Clermont-Ferrand, France 
b CHU Caremeau, Nîmes, France 
c CHRU Montpellier, INSERM U1061, Université de Montpellier, Montpellier, France 
d Sylia-Stat, Bourg-la-Reine, France 

*Auteur correspondant : Dr Ludovic Samalin, Psychiatrie Adulte B, CHU de Clermont-Ferrand, BP 69, 63003 Clermont-Ferrand cedex 1, France. Tél. +33 47 375 2124 ; Fax: +33 47 375 2126.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 15
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

En pratique clinique, l’utilisation des formes à action prolongée des neuroleptiques et des antipsychotiques de seconde génération, reste faible malgré leur intérêt dans les stratégies de prévention de la rechute dans la schizophrénie ou dans le trouble bipolaire. L’Association Française de Psychiatrie Biologique et Neuropsychopharmacologie a élaboré des Recommandations, dont l’objet est l’emploi de ces formes galéniques spécifiques. Le but de ce travail est de faciliter l’utilisation des antipsychotiques d’action prolongée en pratique clinique.

Méthodes

La méthodologie employée est celle dite des « Recommandations Formalisées d’Experts », basée sur les données de la littérature et le consensus formalisé d’un panel d’experts.

Résultats

Les antipsychotiques d’action prolongée sont recommandés chez les patients souffrant de schizophrénie, d’un trouble schizo-affectif, d’un trouble délirant ou d’un trouble bipolaire. Les formulations d’action prolongée des antipsychotiques de seconde génération sont préconisées comme traitement de maintenance dès le premier épisode d’une schizophrénie et en deuxième ligne comme traitement de maintenance dans le trouble bipolaire. L’emploi des neuroleptiques à action prolongée n’est pas recommandé dans la phase précoce du trouble schizophrénique et dans le trouble bipolaire.

Pour le panel d’experts, les antipsychotiques à action prolongée ne doivent pas être réservés aux patients non observant ou ayant des rechutes fréquentes, mais doivent être systématiquement proposés chez tous les patients nécessitant un traitement antipsychotique au long cours. Des stratégies d’utilisation spécifiques lors d’une instauration d’une formulation à action prolongée ou lors d’un changement d’antipsychotique sont proposées. Des préconisations sont faites pour le traitement de certains groupes (femmes enceintes, sujets âgés, sujets en situation de précarité ou en détention).

Conclusion

La place des antipsychotiques à action prolongée évolue vers une utilisation plus systématique et en première intention, pour les patients nécessitant un traitement antipsychotique de maintenance dans une démarche de décision médicale partagée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Compliance is often partial with oral antipsychotics and underestimated for patients with serious mental illness. Despite their demonstrated advantages in terms of relapse prevention, depot formulations are still poorly used in routine. As part of a process to improve the quality of care, French Association for Biological Psychiatry and Neuropsychopharmacology (AFPBN) Task Force elaborated a Formal Consensus for the prescription of depot antipsychotics in clinical practice.

Methods

The Task Force recommends as first-line choice, the use of long-acting injectable (LAI) second-generation antipsychotics in patients with schizophrenia, schizoaffective disorder and delusional disorder. They can be considered as a second-line option as a monotherapy to prevent manic recurrence or in combination with mood stabilizer to prevent depressive recurrence in the maintenance treatment of bipolar disorder. LAI second-generation antipsychotics can also be used after a first episode of schizophrenia. Depot neuroleptics are not recommended during the early course of schizophrenia and are not appropriate in bipolar disorder. They are considered as a second-line option for maintenance treatment in schizophrenia.

Results

LAI formulations should be systematically proposed to any patients for whom maintenance antipsychotic treatment is indicated. LAI antipsychotics can be used preferentially for non-compliant patients with frequent relapses or aggressive behaviors.

Conclusion

A specific information concerning the advantages and inconveniences of the LAI formulations, in the framework of shared-decision making must be delivered to each patient. Recommendations for switching from one oral/LAI form to another LAI and for using LAI antipsychotics in specific populations (pregnant women, elderly patients, subjects in a precarious situation, and subjects having to be treated in a prison establishment) are also proposed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Recommandations professionnelles, Antipsychotiques à action prolongée, Schizophrénie, Trouble bipolaire

Keywords : Guidelines, Long-acting injectable, Depot formulation, Antipsychotic, Schizophrenia, Bipolar disorder


Plan

Plan indisponible

© 2013  L’Encéphale. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° S4

P. 189-203 - décembre 2013 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.


Tout le contenu de ce site: Copyright © 2024 Elsevier, ses concédants de licence et ses contributeurs. Tout les droits sont réservés, y compris ceux relatifs à l'exploration de textes et de données, a la formation en IA et aux technologies similaires. Pour tout contenu en libre accès, les conditions de licence Creative Commons s'appliquent.