Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement des néovaisseaux choroïdiens du myope fort par injection intravitréenne de bevacizumab - 20/01/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2013.07.006 
B. Mathieu, R. Isaico, J.-C. Ramel, A.-M. Bron, C. Creuzot-Garcher
 Service d’ophtalmologie, CHU de Dijon, 3, rue du Faubourg-Raines, 21000 Dijon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Évaluer l’efficacité des injections intravitréennes (IVT) de bevacizumab dans les néovaisseaux choroïdiens du myope fort.

Patients et méthodes

Étude rétrospective incluant 16 yeux myopes forts (16 patients) présentant une néovascularisation choroïdienne traités en première intention par des IVT de bevacizumab selon un protocole pronto, avec un suivi d’un an. À l’inclusion (M0), les patients bénéficiaient d’un examen ophtalmologique. Le suivi était mensuel. De nouvelles IVT étaient effectuées devant la persistance ou l’augmentation des phénomènes exsudatifs. Les critères d’évaluation étaient l’acuité visuelle à un mois, six mois et 12 mois et l’évolution des phénomènes exsudatifs.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 63±14ans et l’équivalent sphérique était de –15,4±7,4 dioptries. La MAVC moyenne initiale était de 0,75±0,5 logMAR. La durée moyenne de suivi était de 15±2 mois. Le nombre moyen d’IVT de bevacizumab a été de 2,4±1,2 injections. Les métamorphopsies ont diminué chez tous les patients et complètement disparu pour 14 yeux. La MAVC moyenne était de 0,5±0,3 logMAR à M1 et de 0,6±0,5 logMAR à M6 et M12. Aucun événement indésirable lié à la réalisation des IVT de bevacizumab n’a été à déplorer.

Conclusion

Les IVT de bevacizumab sont efficaces dans le traitement des néovaisseaux choroïdiens du myope fort et ce au prix d’un faible nombre d’injections.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To evaluate the safety and efficacy of intravitreal bevacizumab (IVB) in the treatment of high myopic choroidal neovascularization (CNV).

Materials and methods

Retrospective study of 16 eyes of 16 patients with high myopic choroidal neovascularization treated with first-line IVB (1.25mg/0.05mL) with a one-year follow-up. All patients underwent a complete baseline (M0) ophthalmologic examination, including the measurement of best corrected visual acuity (BCVA), biomicroscopic and fundus examination, fluorescein and indocyanine green angiography, and optical coherence tomography. Patients were followed monthly. Additional IVB was administered when persistent or additional retinal exudation was observed. The main study parameters were visual acuity at 1, 6 and 12 months and the progression of exudation on OCT and angiography.

Results

Mean age was 63±14 years and spherical equivalent was –15.4±7.4 diopters. Baseline BCVA was 0.75±0.5 logMAR. Mean follow-up was 15±2 months. The average number of IVB was 2.4±1.2 injections. Metamorphopsia decreased in all patients and completely disappeared in fourteen eyes. Mean BCVA was 0.5±0.3 logMAR at M1 and 0.6±0.5 logMAR at M6 and M12. No adverse events related to the intravitreal injections were observed.

Conclusion

Our study showed that IVB (Avastin®) is effective in the treatment of high myopic CNV. Moreover, only a small number of intravitreal injections were required to treat this condition.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Myopie, Néovascularisation choroïdienne, Néovaisseaux, Anti-VEGF, Bevacizumab

Keywords : Myopia, Choroidal neovascularization, Anti-VEGF, Bevacizumab


Plan


 Communication orale présentée lors du 118e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2012.


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 1

P. 54-57 - janvier 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’anxiété préopératoire chez les patients nécessitant une chirurgie filtrante du glaucome
  • S. Lemaitre, E. Blumen-Ohana, J. Akesbi, O. Laplace, J.-P. Nordmann
| Article suivant Article suivant
  • Pronostic anatomique et fonctionnel des décollements de rétine secondaires après chirurgie maculaire sans suture
  • F. Matonti, F. Meyer, H. Rouhette, S. Guigou, S. Dumas, E. Parrat, P.-Y. Mérité, S. Pommier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.