Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Papillomavirus vaccination in France according to 2008 to 2012 Vaccinoscopie® data - 20/01/14

Doi : 10.1016/j.medmal.2013.11.001 
F. Denis a, R. Cohen b, J.-P. Stahl c, A. Martinot d, V. Dury e, , M. Le Danvic f, J. Gaudelus g, h
a Service de bactériologie-virologie-hygiène, CHU Dupuytren, 2, avenue Martin-Luther-King, 87042 Limoges cedex, France 
b CHU de Créteil, 40, avenue de Verdun, 94010 Créteil cedex, France 
c Service de maladies infectieuses et tropicales, CHU, université-1 de Grenoble, BP 217, 38043 Grenoble, France 
d Clinique de pédiatrie, CHU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille cedex, France 
e GSK France, 100, route de Versailles, 78163 Marly-le-Roi, France 
f Institut des Mamans, 2, rue Balny-d’Avricourt, 75017 Paris, France 
g Service de pédiatrie, hôpital Jean-Verdier, 93140 Bondy, France 
h Université Paris-XIII, AP–HP, 93017 Bobigny, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Vaccination against human papillomavirus infections (HPV), introduced in the French vaccinal schedule in 2007, was recommended until the end of 2012 for 14-year-old girls, with a catch-up policy until 23years of age. We followed the evolution of this vaccine coverage rate (VC) during these 5years in the Vaccinoscopie® survey.

Method

We present the analysis of data collected in 2012 from a sample of 1136 mothers of girls 14 to 16years of age. They answered a self-administered questionnaire on Internet and reported all vaccinations mentioned in their daughter's health record.

Results

In 2012, respectively 12.9%, 33.6%, and 48.1% of girls 14, 15 and 16years of age had begun HPV vaccination (≥1 dose received) and respectively 4.3%, 23.6%, and 40.5% of them had received a complete vaccination schedule (3 doses), i.e. 31.7% of 14–16-year-old girls had started the vaccination schedule and 22.9% were fully vaccinated. VC for ≥1 dose had decreased between 2009 and 2012 (−14 points in 14-year-old girls, −16 points in 15-year-old girls, and −11 points between 2009 and 2012 in 16-year-old girls). Regional VCs were heterogeneous.

Conclusion

HPV VC is clearly insufficient. It is essential that physicians concerned by HPV vaccination be mobilized and take every opportunity to inform, reassure, and vaccinate teenage girls. HPV vaccination has been recommended for girls between 11 and 14years of age since 2013, which could help improve adherence to vaccination.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La vaccination contre les infections à papillomavirus humains (HPV), intégrée au calendrier vaccinal français depuis 2007, était recommandée jusqu’à fin 2012 chez les adolescentes de 14ans, avec une politique de rattrapage jusqu’à 23ans. Nous avons suivi l’évolution de cette couverture vaccinale (CV) ces cinq années dans le cadre de l’enquête Vaccinoscopie®.

Méthodes

Cet article présente l’analyse des données recueillies en 2012 auprès d’un échantillon de 1136 mères d’adolescentes âgées de 14 à 16ans. Elles répondaient à un questionnaire auto-administré sur Internet et reportaient toutes les vaccinations figurant dans le carnet de santé de leur fille.

Résultats

En 2012, respectivement 12,9 %, 33,6 % et 48,1 % des adolescentes âgées de 14, 15 et 16ans avaient initié la vaccination HPV (≥1 dose reçue) et respectivement 4,3 %, 23,6 % et 40,5 % d’entre elles avaient reçu une vaccination complète (3 doses), soit des données cumulées pour les 14–16ans de 31,7 % de vaccinations initiées, 22,9 % de vaccinations complètes. La CV pour ≥1 dose avait diminué entre 2009 et 2012 (−14 points chez les 14ans, −16 points chez les 15ans et −11 points entre 2009 et 2012 chez les 16ans). Les CV régionales étaient hétérogènes.

Conclusion

Cette CV est nettement insuffisante. Il est fondamental que les médecins impliqués dans la vaccination HPV se mobilisent et saisissent toute occasion pour informer, rassurer et vacciner les jeunes filles. Depuis 2013, la vaccination HPV est recommandée entre 11 et 14ans, ce qui pourrait contribuer à améliorer l’adhésion à cette vaccination.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Papillomavirus, Teenage girls, Vaccination, Vaccine coverage rates

Mots clés : Adolescentes, Couverture vaccinale, Papillomavirus, Vaccination


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 1

P. 18-24 - janvier 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Probiotics: A new way to fight bacterial pulmonary infections?
  • Y. Alexandre, G. Le Blay, S. Boisramé-Gastrin, F. Le Gall, G. Héry-Arnaud, S. Gouriou, S. Vallet, R. Le Berre
| Article suivant Article suivant
  • A retrospective study of daptomycin use in a Paris teaching-hospital
  • F. Marc, C. Esquirol, E. Papy, P. Longuet, L. Armand-Lefevre, C. Rioux, S. Diamantis, C. Dumortier, N. Bourgeois-Nicolaos, J.-C. Lucet, M. Wolff, P. Arnaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.