Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Anti-inflammatoires en médecine vétérinaire - 21/01/14

[TO 0200]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(13)35976-6 
Y. Mallem a,  : Maître de Conférences de pharmacologie, M. Gogny b : Professeur de pharmacologie, Directeur de l'École nationale vétérinaire d'Alfort
a Oniris, Unité de pharmacologie et toxicologie, Atlanpole-La Chantrerie, BP 40706, 44307 Nantes, France 
b École nationale vétérinaire d'Alfort, 7, avenue du Général-de-Gaulle, 94700 Maisons-Alfort, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les anti-inflammatoires sont des médicaments symptomatiques utilisés en médecine vétérinaire dans des indications variées. Ils sont principalement divisés en deux grandes classes que sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les anti-inflammatoires stéroïdiens, encore appelés communément glucocorticoïdes. Ces derniers constituent un groupe chimique plus homogène, ils exercent des effets anti-inflammatoire, immunosuppresseur et antiallergique, qu'ils doivent essentiellement à leur action génomique. Contrairement aux AINS, ils sont plus efficaces contre la suppression et/ou la prévention de l'inflammation dans toutes ses phases de développement. Ils sont indiqués dans de nombreuses affections inflammatoires ; néanmoins, leurs effets défavorables (métaboliques, endocriniens et/ou infectieux), survenant notamment lors d'administration prolongée, posent un problème majeur de prise en charge thérapeutique, qui nécessite des règles de prescription particulières. Les AINS, quant à eux, constituent d'un point de vue chimique un groupe très hétérogène, mais partagent en commun la propriété d'inhiber la synthèse des prostaglandines, qui est en grande partie à la base de leurs effets anti-inflammatoire, antipyrétique et analgésique. Ils sont surtout indiqués dans les affections articulaires et musculosquelettiques. Ils présentent tous, à divers degrés, des effets secondaires gastriques, rénaux et hémorragiques, qui sont exacerbés en cas de surdosage. Malgré l'apparition sur le marché vétérinaire de nouveaux AINS (AINS du groupe des coxibs), ces effets demeurent une vraie préoccupation, aussi bien chez les petites que les grandes espèces animales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Inflammation, Glucocorticoïdes, AINS, Douleur inflammatoire


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Antibiothérapie
  • J.-D. Puyt
| Article suivant Article suivant
  • Chimiothérapie anticancéreuse
  • F. Delisle, P. Devauchelle, C. Soyer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.