Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Valeur diagnostique des critères de suspicion d’infection néonatale précoce : bilan dix ans après les recommandations de l’Anaes - 23/01/14

Doi : 10.1016/j.arcped.2013.11.011 
M. Cottineau a, E. Launay b, B. Branger c, J. Caillon d, J.-B. Muller e, C. Boscher e, C. Laurens a, B. Cabaret b, J.-C. Roze e, C. Gras-Le Guen b, , d, e
a Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Mère–Enfant, CHU de Nantes, 38, boulevard Jean-Monnet, 44093 Nantes cedex, France 
b Service de pédiatrie, hôpital Mère-Enfant, CHU de Nantes, 38, boulevard Jean-Monnet, 44093 Nantes cedex, France 
c Réseau de santé en périnatalité « sécurité naissance-naitre ensemble » des pays de Loire, 2, rue de la Loire, 44200 Nantes, France 
d Laboratoire UPRES EA 3826, faculté de médecine, université de Nantes, 44000 Nantes, France 
e Service de néonatologie, hôpital Mère-Enfant, CHU de Nantes, boulevard Jean-Monnet, 44093 Nantes cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Faute de score clinico-biologique sensible et spécifique, tout nouveau-né symptomatique est considéré comme « suspect d’infection néonatale jusqu’à preuve du contraire ». Ainsi aujourd’hui en France, 30 à 50 % des nouveau-nés sont suspects d’infection materno-fœtale (IMF) dont une proportion importante fait l’objet d’un bilan biologique et parfois d’une antibiothérapie probabiliste dont l’impact n’est pas sans conséquence. L’objectif de cette étude était d’évaluer la valeur diagnostique des différents critères de suspicion d’IMF recommandés par l’Agence nationale d’accréditation en santé (Anaes) depuis 2002 ; et celle du dosage de la procalcitonine (PCT) au cordon, utilisé en routine dans notre maternité.

Patients et méthode

Étude rétrospective monocentrique au centre hospitalier universitaire (CHU) de Nantes sur 4ans incluant tous les nouveau-nés suspects d’IMF hospitalisés. Les nouveau-nés ont été classés a posteriori comme infectés ou non infectés, à l’aveugle du résultat du dosage de la PCT. La valeur diagnostique de chaque critère a été étudiée en utilisant la sensibilité, la spécificité, la valeur prédictive et le rapport de vraisemblance.

Résultats

Deux mille cent cinquante et un nouveau-nés suspects d’IMF ont été inclus. Pour un nouveau-né symptomatique, le risque relatif d’être infecté était de 12,2 (IC95 % : 4,9–30,2 : p<0,0001). Parmi les critères anamnestiques, seule la prématurité (<35 et <37 semaines d’aménorrhée) augmentait significativement le risque d’infection avec un risque relatif de 3,1 (IC95 % : 1,4–7,0). Les examens complémentaires étaient les plus prédictifs, notamment le taux de PCT au cordon >0,6ng/L qui entraînait un risque relatif à 291,6 (IC95 % : 70,7–1214,0, p<0,0001) et des probabilités post-test positives à 28 % (IC95 % : 23–34) et négative proche de 0 % (IC95 % : 0–0).

Conclusion

Les critères cliniques d’adaptation à la vie extra-utérine sont plus prédictifs d’IMF que les critères anamnestiques. Le dosage de la PCT au cordon semble être un marqueur intéressant dans la prédiction de l’IMF qui pourrait être intégré dans un nouvel algorithme décisionnel de prise en charge des nouveau-nés suspects d’IMF.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Because clinical symptoms and biological markers are neither sensitive nor specific, newborns are frequently suspected of having an infection. In France, 30–50% of newborns are suspected of having early-onset sepsis (EOS) and many of them undergo laboratory tests and empirical antibiotic treatments while awaiting results. The aim of this study was to evaluate the diagnostic value of various suspicion criteria for EOS as recommended by the Anaes since 2002, and the value of umbilical cord blood procalcitonin (PCT), currently assayed in our maternity ward.

Material and methods

This 4-year retrospective study in the CHU of Nantes included hospitalized newborns with suspected early neonatal infection. Infection status was established according to the Anaes definitions and clinical evolution.

Results

The study included 2151 newborns. Among anamnestic criteria, only prematurity significantly increased the risk of EOS (relative risk of 3.1; 95% CI 1.4–7.0). The relative risk of infection for a symptomatic newborn was 12.2 (95% CI 4.9–30.2; P<0.0001). Laboratory test results were the most predictive criteria. The relative risk to be infected was 291.6 (95% CI 70.7–1,214.0; P<0.0001) with a blood cord PCT value>0.6ng/L. The positive post-test probability was 28% (95% CI: 23–33) and the negative post-test probability was close to 0 (95% CI: 0–0).

Conclusion

Clinical criteria of postnatal life adaptation are more predictive of early-onset neonatal infection than anamnestic criteria are. The blood cord PCT value could be a helpful marker in the identification of infected newborns. PCT measured in umbilical cord blood could be included in a general algorithm in order to identify as soon as possible newborns with a high risk of EOS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 2

P. 187-193 - février 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de la procalcitonine dans le diagnostic de l’infection bactérienne maternofœtale précoce
  • B. Faverge, D. Attou, A. Cahérec, P. Dookna, J. Forler, I. Ticus, P. Desvignes
| Article suivant Article suivant
  • Thrombose artérielle in utero des membres supérieurs liée à une hétérozygotie pour le polymorphisme 677C>T de la méthylène-tétrahydrofolate-réductase : à propos de 2 cas
  • A. Hakim, A. Ben Hamad, R. Regaieg, A. Gargouri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.