Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Alopécie circonscrite temporaire après neuroradiologie interventionnelle : une série de 18 cas - 23/01/14

Doi : 10.1016/j.annder.2013.09.655 
M. Freysz a, L. Mertz b, D. Lipsker a,
a Clinique dermatologique, université de Strasbourg, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67000, Strasbourg, France 
b Service de radiologie interventionnelle, université de Strasbourg, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, 67000, Strasbourg, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’utilisation de la radiologie interventionnelle dans le traitement des lésions cérébrales est une pratique courante. L’alopécie post-radique est une radiodermite aiguë pouvant survenir au décours d’une intervention de neuroradiologie. Au cours de la période 2009–2010, plusieurs patients traités pour une embolisation cérébrale dans le service de neuroradiologie du CHU de Strasbourg ont signalé une chute localisée de cheveux. À partir de ces données, nous avons réalisé une étude rétrospective de 18 cas pour mieux comprendre les circonstances d’apparition et les éventuels facteurs de risque de l’alopécie post-radique.

Patients et méthodes

Nous avons étudié trente-cinq dossiers de patients ayant signalé une alopécie sur les 347 patients traités par embolisation cérébrale de janvier 2008 à mai 2010 au CHU de Strasbourg. Seuls les patients ayant une alopécie circonscrite complète documentée par une photographie étaient inclus dans l’étude. Les patients étaient examinés et interrogés par un dermatologue ou un radiologue interventionnel au moment du signalement et à distance. La dose totale à la peau cumulée sur une période de trois mois précédant le signalement de l’alopécie, puis sur l’ensemble de la période 2008–2010, était calculée. Ces doses cumulées reflétaient l’ensemble des doses reçues par le cuir chevelu au cours des différentes interventions diagnostiques (angiographies) et thérapeutiques (embolisations).

Résultats

Une véritable alopécie circonscrite était constatée chez 18 patients. L’alopécie était survenue entre deux et quatre semaines après l’intervention. L’alopécie était totale et non cicatricielle. Une repousse complète objectivée par une photographie était observée chez douze patients. La dose cumulée sur les trois derniers mois était comprise entre 2,5Gy et 12,3Gy, avec une moyenne de 5Gy. La dose totale cumulée reçue par chaque patient depuis janvier 2008 était comprise entre 3,2 et 17Gy, avec une moyenne de 7Gy.

Discussion

Nous rapportons une série de 18 cas d’alopécies post-radiques, survenues dans les suites de procédures diagnostiques et thérapeutiques de neuroradiologie interventionnelle. Cette série est particulièrement intéressante par l’étendue inhabituelle des alopécies, par la taille de l’échantillon non égalée dans la littérature et par le fait que nous avons été en mesure de reconstituer les doses de rayonnement cumulées et délivrées à la peau. De plus, nous soulignons l’importance du cumul des doses en radiologie interventionnelle afin d’identifier les sujets à risque de développer une alopécie post-radique, cette dernière résultant probablement de la multiplicité des examens.

Conclusion

Ces observations illustrent la sémiologie particulière des alopécies post-radiques et soulignent l’importance du cumul des doses lié aux examens radiologiques successifs dans la pathogénie des radiodermites.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

The treatment of cerebral lesions using endovascular radiological procedures is becoming a standard of care. Radiation-induced alopecia, a type of acute radiodermatitis, is a frequent complication. Between 2009 and 2010, a number of patients reported hair loss after embolization of a cerebral arteriovenous malformation at the Neuroradiology Department of the Strasbourg University Hospital. We therefore retrospectively investigated 18 cases to better delineate the circumstances and the risk factors associated with radiation-induced alopecia.

Patients and methods

We reviewed the records of 35 patients reporting hair loss among the 347 patients undergoing embolization of cerebral arteriovenous malformations between January 2008 and May 2010. Only patients with photographically documented complete circumscribed alopecia were included. Patients were examined and interviewed by a dermatologist and/or a radiologist at the time of hair loss and at a later point. The cumulative dose of radiation delivered to the skin in the 3 months preceding onset of alopecia, then over the entire period 2008–2010, was calculated. These doses included the diagnostic (angiography) and therapeutic (embolization) procedures.

Results

Definite circumscribed alopecia was noted in 18 patients. Alopecia occurred between two and four weeks after embolization; it was complete and in no cases cicatricial. Complete recovery as attested by examination or photography was observed in 12 patients. The cumulative dose over the preceding three months was between 2.5Gy and 12.3Gy (mean: 5Gy). The total cumulative dose since January 2008 was between 3.2 and 17Gy (mean: 7Gy).

Discussion

We describe a series of 18 patients with radio-induced alopecia occurring after diagnostic and therapeutic procedures for cerebral arteriovenous malformations. This series is particularly interesting because it includes the largest patient sample reported to date with an uncommon large area of alopecia, and also because we were able to calculate the cumulative dose of radiation delivered to the skin. In addition, we underline the importance of the cumulative dose in interventional radiology since radio-induced alopecia probably results from the number of interventional procedures during a given time period. Moreover, analysis of these doses provided us with a new perspective on the radiobiology of the hair growth cycle. Indeed, whereas previously reported data considered alopecia as definitive where doses higher than 7Gy were delivered, we noticed regrowth of hair with doses of up to 12Gy.

Conclusion

These observations underline the specific findings of radiation-induced alopecia and underline the importance of the cumulative radiation dose delivered during the 3 months preceding alopecia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Alopécie, Radiologie interventionnelle, Embolisation, Radiodermite

Keywords : Alopecia, Procedural radiology, Embolization, Radiodermatitis


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 141 - N° 1

P. 15-22 - janvier 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypertrophie cicatricielle précoce post-chirurgicale de la région nasale : intérêt des injections de corticoïde retard
  • J.-M. Amici
| Article suivant Article suivant
  • Étude de 19 cas d’allergie aux héparines prouvée par des tests cutanés
  • C. Phan, A. Vial-Dupuy, J.-E. Autegarden, E. Amsler, H. Gaouar, N. Abuaf, C. Pecquet, C. Francès, A. Soria

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.