Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ostéosarcome vertébral primitif : cinq cas - 08/02/14

Doi : 10.1016/j.rhum.2013.03.015 
Guillaume Lefebvre a, , Armelle Renaud a, b, Nathalie Rocourt b, Bernard Cortet c, Luc Ceugnart b, Anne Cotten a
a Service de radiologie et imagerie musculosquelettique, centre de consultation et d’imagerie de l’appareil locomoteur, CHRU, rue du Professeur-Emile-Laine, 59037 Lille cedex, France 
b Service d’imagerie oncologique, centre de lutte contre le cancer Oscar Lambret, 3, rue Frédéric-Combemale, BP 307, 59020 Lille cedex, France 
c Service de rhumatologie, hôpital Salengro, CHRU, rue du Professeur-Emile-Laine, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’ostéosarcome vertébral primitif est une forme rare d’ostéosarcome, se distinguant des formes appendiculaires par un pic d’incidence à un âge plus élevé et un pronostic plus sombre, expliqué notamment par la difficulté de l’exérèse chirurgicale. Nous présentons ainsi cinq cas d’ostéosarcome vertébral primitif histologiquement prouvé, suivis dans notre institution entre 2004 et 2012 permettant d’illustrer certains points sémiologiques radiologiques essentiels pouvant aider à évoquer cette entité rare.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ostéosarcome, Rachis, Tomodensitométrie, Imagerie par résonance magnétique


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 1

P. 81-84 - janvier 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Arthrose fémoro-tibiale rapidement destructrice : présentation clinico-radiologique et devenir après traitement médical global incluant le lavage articulaire non arthroscopique associé à une infiltration de corticoïdes. Étude rétrospective monocentrique
  • Vincent Burki, Simon Paternotte, Maxime Dougados, Xavier Ayral
| Article suivant Article suivant
  • Goutte rachidienne : cinq cas, dont deux révélateurs de la goutte
  • Daniel Wendling, Clément Prati, Bruno Hoen, Joel Godard, Claire Vidon, Marie Godfrin-Valnet, Xavier Guillot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.