Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Misoprostol : utilisation hors AMM dans la prise en charge de l’hémorragie du post-partum - 18/02/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.11.011 
A. Garrigue, F. Pierre
 Service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

État des connaissances sur l’utilisation du misoprostol hors Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) dans la prise en charge de la prévention de l’hémorragie de la délivrance, et son traitement curatif.

Méthode

Recherche bibliographique en langues française et anglaise effectuée par consultation des banques de données PubMed, Cochrane Library et des recommandations des sociétés savantes internationales, et de l’Organisation Mondiale pour la Santé.

Résultats

Dans la prévention de l’HPP, il a été démontré que la prise orale de misoprostol réduisait la survenue d’hémorragie sévère du post-partum (≥1L) de plus de 80 % par rapport au placebo (p<0,02, RR 0,20 [0,04–0,91]) et de près de 50 % pour les hémorragies ≥500mL (p<0,0001, RR 0,53 [0,39–0,74]). Ces résultats ont été confirmés par plusieurs études. Comparé à la prise d’ocytocine, le misoprostol a une moindre efficacité : survenue d’une HPP sévère (≥1L) significativement plus fréquente chez les patientes recevant du misoprostol versus celles recevant 10 ui de syntocinon IV ou IM (RR 1,39 [1,19–1,63]). Il a été démontré que la prise de misoprostol était associé à un risque accru d’avoir recours à d’autres utérotoniques (p<0,001). Dans le cadre de la prise en charge thérapeutique de l’HPP, le misoprostol (800μg en sublingual) pourrait être une bonne alternative à l’ocytocine (40UI IVL) dans le traitement des HPP quand celui-ci n’est pas disponible. En effet, l’arrêt des saignements actif est obtenu de façon significativement équivalente (RR 1,12 [0,92–1,37]). Cependant, il faut noter la survenue significativement plus fréquente d’effets secondaires avec le misoprostol, notamment les diarrhées, nausées et vomissements, mais aussi les tremblements (RR 2,80 [2,25–3,49]) et la fièvre38°C (RR 8,07 IC [5,52–11,8]).

Conclusion

Pour la prévention de l’HPP, une dose unique de 600μg (3 comprimés de 200μg) sublingual peut être indiquée, après la naissance de l’enfant, quand l’ocytocine n’est pas disponible. Pour le traitement de l’HPP secondaire à une atonie utérine, une dose unique de 800μg de misoprostol (4 comprimés de 200μg) en sublingual peut être indiquée en l’absence d’accès à l’ocytocine. L’utilisation conjointe de misoprostol et d’ocytocine dans le traitement de l’HPP n’a pas prouvé son intérêt.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Current knowledge on off-label use of misoprostol for prevention and treatment of post-partum haemorrhage (PPH).

Materials and methods

Systematic review of French and English literature by searching in PubMed, The Cochrane Library and recommendations of international scholarly societies and the World Health Organization.

Results

Oral misoprostol reduces the risk of severe PPH (≥1L) by more than 80% when compared to a placebo (P<0.02, RR 0.20 [0.04–0.91]), and reduces the risk of moderate PPH (500mL) by almost 50% (P<0.0001, RR 0.53 [0.39–0.74]). These results are confirmed by numerous studies. On the other hand, compared to oxytocin, misoprostol is slightly less efficient in preventing PPH. Severe PPH is significantly more frequent in patients receiving misoprostol when compared to those receiving 10 IU of syntocinon intravenously or intramuscularly (RR 1.39 [1.19–1.63]). Use of misoprostol is associated with a higher risk of using other uterotonics (P<0.001). Regarding treatment of PPH, misoprostol (800μg sublingual) could be an alternative to oxytocin (40 IU intravenous) when the later is not available. Active bleeding is equivalently stopped with misoprostol and with oxytocin (RR 1.12 [0.92–1.37]). However, more side effects are recorded with misoprostol, especially diarrhoea, nausea and vomiting but also tremors (RR 2.80 [2.25–3.49]) and fever above 38°C (RR 8.07 IC [5.52–11.8]).

Conclusion

In prevention of PPH, a single dose of 600μg of misoprostol sublingual (3 tablets of 200μg) can be indicated during the third stage of labour, when oxytocin is not available. For treatment of PPH caused by uterine atony, a single dose of 800μg of misoprostol sublingual (4 tablets of 200μg) can be indicated if oxytocin is not an option. Combined use of misoprostol and oxytocin has not been proved to be more efficient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémorragie du post-partum, Misoprostol, Prévention, Traitement, Atonie utérine, Troisième phase du travail, Délivrance dirigée

Keywords : Post-partum haemorrhage, Misoprostol, Prevention, Treatment, Uterine atony, Third stage of labour, Active management of the third stage of labour


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 2

P. 179-189 - février 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Maturation cervicale par misoprostol sur fœtus viable
  • A. Gaudineau, C. Vayssière
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation en gynécologie du misoprostol (hors AMM)
  • M. Lesavre, G. Legendre, H. Fernandez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.