Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

White coats: How long should doctors wear them? - 18/02/14

Blouses blanches : à quelle fréquence les médecins en changent-ils ?

Doi : 10.1016/j.annfar.2013.11.012 
D. Gouraud, R. Dumont, K. Asehnoune, C. Lejus
 Service d’anesthésie et de réanimation chirurgicale, CHU de Nantes, hôtel-Dieu, hôpital Mère-Enfant, 44093 Nantes, France 

Corresponding author.

Abstract

Objectives

While coat contamination increases progressively with the duration of use, there are no guidelines on how frequently medical white coats should be changed. The purpose of our study was to examine the turnover of individual batch of medical white coats in a university hospital.

Study design and methods

A retrospective analysis of the white coat turnover of 826 physicians was performed by using the hospital laundry computerized database and an electronic declarative survey (240 responses) to evaluate the duration of medical white coat use.

Results

There was a wide discrepancy between the data extracted from the laundry database and those from the survey. The median factual duration of use (20 days, range: 15–30) corresponding to a turnover of 2 (1–2) coats per month, was widely underestimated by the physicians. Multivariate analysis identified 4 independent factors associated with a declared use of coats longer than 7 days: estimation of insufficient gown turnover (OR 14.8 [4.8–45.8]), daily change considered as not useful (OR 5.1 [2.4–10.8]), non-medical specialty (OR 2.95 [1.5–5.6]) and presence of stains on gowns (2.9 [1.5–5.5]).

Conclusion

Shortening white coat use should be included in medical education in order to improve the good practice rules of hospital hygiene.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Bien que la contamination des vêtements augmente proportionnellement à la durée de leur utilisation, il n’y a pas de recommandation sur la fréquence de changement des blouses médicales. Le but de notre étude a été d’évaluer la rotation des lots individuels de blouses dans un hôpital universitaire.

Méthodes

La rotation des blouses blanches de 826 médecins a été analysée rétrospectivement à l’aide de la base de données informatiques de la blanchisserie hospitalière et d’une enquête déclarative par voie électronique (240 réponses) pour évaluer la durée du port des blouses médicales.

Résultats

Une grande différence a été observée entre les données factuelles issues de la blanchisserie et celles de l’enquête. La durée médiane de port de blouse (20 j, extrêmes : 15–30 j), correspondant à une rotation de 2 (1–2) blouses par mois, était largement sous-estimée par les médecins. L’analyse multivariée a identifié 4 facteurs indépendants associés à la déclaration d’un port supérieur à 7jours : rotation insuffisante des blouses (odd ratio 14,8 [4,8 à 45,8]), changement quotidien considéré comme non utile (odd ratio 5,1 [2,4 à 10,8]), spécialité non médicale (odd ratio 2,95 [1,5–5,6]) et la présence de taches sur la blouse (2,9 [1,5–5,5]).

Conclusion

La formation médicale sur les règles de bonnes pratiques d’hygiène hospitalière devrait inclure des recommandations sur la fréquence de changement des blouses des médecins.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : White coat, Hospital hygiene, Nosocomial infections

Mots clés : Blouses blanches, Hygiène hospitalière, Infections nosocomiales


Plan


 This work was presented in part at the Annual Congress of the “Société française d’anesthésie et de réanimation” in Paris, September 23–26, 2010.


© 2013  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 1

P. e23-e25 - janvier 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Remote cerebellar hemorrhage as an early and potentially lethal complication of a discal lumbar herniation surgery
  • V. Royon, C. Rabehenoina, F. Tourrel, V. Compère, B. Dureuil
| Article suivant Article suivant
  • Baclofen for the treatment of hiccup related to brainstem compression
  • A. Baumann, T. Weicker, I. Alb, G. Audibert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.