Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Transplantation rénale à partir de donneur décédé après arrêt cardiaque - 27/02/14

[18-065-D-12]  - Doi : 10.1016/S1762-0945(13)60661-0 
I. Abboud a, , F. Gaudez b, F. Fieux c
a Service de néphrologie et transplantation rénale, Hôpital Saint Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
b Service d'urologie, Hôpital Saint Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
c Département d'anesthésie-réanimation, Hôpital Saint Louis, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La transplantation rénale à partir de donneur décédé après arrêt cardiaque (DDAC ; ancien « donneur à cœur arrêté ») est de nouveau réalisée en France depuis 2006, dans le cadre d'un protocole national édité par l'Agence de la biomédecine. La procédure inclut des donneurs sélectionnés ayant eu un arrêt cardiaque réfractaire « non contrôlé » (appartenant aux catégories I, II et IV de la classification internationale de Maastricht). Plusieurs délais sont à respecter scrupuleusement, notamment un arrêt circulatoire (no-flow) inférieur à 30minutes, une ischémie chaude inférieure à 150minutes et une ischémie froide inférieure à 18heures. La préservation rénale in situ par la circulation régionale normothermique (circulation extracorporelle sous-diaphragmatique) tend à remplacer la sonde à triple lumière double ballonnet (de Gillot). Une fois explantés, les reins sont systématiquement mis sur une machine à perfusion pulsatile hypothermique. La greffe rénale à partir de DDAC présente une incidence légèrement plus élevée de non-fonction primaire et significativement plus élevée de retard de reprise de fonction, comparativement à la greffe à partir de donneurs décédés après mort encéphalique. Néanmoins, l'évolution à long terme est comparable en termes de fonction rénale, d'incidence des rejets aigus et de survie des receveurs. Sous réserve de l'application rigoureuse du protocole national, la greffe rénale à partir de DDAC représente une excellente option thérapeutique pour les patients, de plus en plus nombreux, en attente de transplantation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Transplantation rénale, Greffe rénale, Donneur à cœur arrêté, Donneur décédé après arrêt cardiaque, Prélèvement, Perfusion pulsatile, Préservation, Insuffisance rénale, Survie


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Ischémie reperfusion en transplantation rénale
  • L. Dufour, M. Ferhat, A. Robin, S. Inal, F. Favreau, J.-M. Goujon, T. Hauet, J.-M. Gombert, A. Herbelin, A. Thierry
| Article suivant Article suivant
  • Complications infectieuses de la transplantation rénale
  • H. Kaminski, P. Merville, L. Couzi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.