Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport des plasmas enrichis en plaquettes dans le traitement des lésions musculaires traumatiques – Étude pilote à propos de 50 cas - 07/03/14

Doi : 10.1016/j.jts.2013.11.004 
S. Jaadouni a, , M. Bouvard b, A. Lippa c, O. Bonnefoy c
a Polyclinique Bordeaux-Tondu, 151, rue du Tondu, 33000 Bordeaux, France 
b Centre de biologie et médecine du sport de Pau, 64046 Pau cedex, France 
c Service d’imagerie, centre hospitalier de Pau, 64046 Pau cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Certaines lésions musculaires constituent un challenge difficile pour le thérapeute. Elles touchent constamment l’interface tissu musculaire–tissu conjonctif. Récemment, les facteurs plaquettaires ont fait une entrée remarquée dans la stratégie thérapeutique en médecine du sport. Cependant, il n’existe à ce jour moins de 10 études intéressant les lésions musculaires chez l’homme.

Méthode

Les plasmas riches en plaquettes (PRP) sont produits à partir de 40mL de sang veineux citraté. Ils sont extraits sans leucocytes après une seule centrifugation. Les patients ont bénéficié de 1 à 3 injections échoguidées de 5 à 8mL de PRP selon l’importance clinique et échographique de leur lésion. Un délai d’une semaine entre chaque injection a été retenu. L’évaluation a porté sur le nombre de récidives ainsi que sur le délai de retour à la compétition.

Résultats

Les résultats retrouvent un âge moyen de 28ans (±7). Le suivi s’est fait sur 4 mois à 2ans selon les patients. Le délai moyen pour la reprise du sport en compétition au même niveau a été de 35,6jours. Le délai de cicatrisation est amélioré pour le traitement d’un premier épisode, pour le traitement de certaines localisations (quadriceps, adducteurs) et s’il est débuté entre le 2e et le 9e jour après la lésion.

Conclusion

Les PRP pourraient diminuer le risque de récidive et le délai de cicatrisation dans les lésions musculaires intrinsèques chez les sportifs amateurs et professionnels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Some muscle injuries remain a difficult challenge for the therapist. They affect constantly the interface muscle–connective tissue. Platelet factors have recently made a grand entrance in the therapeutic strategy in sports medicine. But there is only few studies assessing PRP in muscle injury in humans.

Method

The PRP are produced from 40mL of citrated venous blood. They are extracted without leukocytes. Patients have benefited from 1 to 3 injections of PRP ultrasound-guided according to clinical and ultrasound importance of their lesion. A period of one week between each injection was chosen. The quantity of injected PRP is defined according to the size of the lesion at ultrasound. The evaluation focuses on the delay in return to competition. The number of recurrence was also evaluated.

Results

Preliminary results found a mean age of 28 years including 67 % of professional athletes and 33 % of amateurs. There is an average time of return to sport competing at the same level of 35.6 days. The healing time is improved for the treatment of first injury, for the treatment of certain locations (quadriceps, hamstring) and if he is initiated between the 2nd and 9th day after injury. It has been observed only one relapse. No side effects were noted during the study.

Conclusion

The PRP decreases the risk of recurrence and healing times in intrinsic muscle injury in amateur and professional athletes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lésions musculaires, Médecine du sport, PRP

Keywords : Muscle injury, Platelet-rich plasma, PRP, Sport medicine


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 1

P. 3-11 - mars 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les tendinopathies calcanéennes et patellaires… et si on rappelait quelques notions essentielles
  • S. Besch, J. Rodineau
| Article suivant Article suivant
  • Traitement des luxations récentes du coude : à propos de 30 cas
  • O. Lamzaf, A. El Bardouni, M.O. Lamrani, M.S. Berrada, M. El Yaacoubi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.