Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

O62 Diabète gestationnel et grossesse : données de la population française 2011 - 20/03/14

Doi : 10.1016/S1262-3636(14)72236-0 
C. Billionnet 1, A. Weill 1, P. Ricordeau 1, F. Alla 2, D. Mitanchez 3, A. Hartemann 4, S. Jacqueminet 4
1 Département d’études en santé publique, Caisse nationale de l’assurance maladie, Paris 
2 Direction générale, Caisse nationale de l’assurance maladie, Paris 
3 Service de néonatologie, Assistance Publique Hôpitaux de Paris, Hôpital Armand- Trousseau, Université Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, Paris 
4 Service de diabétologie, Assistance Publique Hôpitaux de Paris, Hôpital Pitié Salpêtrière, Université Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie, Paris 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

En dehors de la macrosomie, les risques périnataux attribués au diabète gestationnel (DG) restent controversés. Nous avons évalué le risque de complications en comparant les grossesses avec DG à celles sans diabète à partir des naissances françaises en 2011.

Patients et méthodes

Utilisation du PMSI national et des données de remboursement de l’assurance maladie (SNIIRAM). Sélection de tous les accouchements et interruptions médicales de grossesse (IMG) après 22 semaines. Le statut DG de la mère était déterminé par l’absence de consommation d’antidiabétiques avant la grossesse, une insulinothérapie ou une consommation élevée de bandelette pendant la grossesse ou un diagnostic de diabète pendant le séjour de l’accouchement. Le PMSI permet de relier les informations mère/enfant. La méthode de dépistage, avant ou après le consensus de l’IADPSG 2010 n’était pas disponible.

Résultats

En 2011, 806 579 accouchements/IMG > 22SA ont été identifiées dont 51 701 (6,41 %) avec DG, 751 725 (93,20 %) sans diabète. Le chainage mère/enfant a été obtenu pour 474 614 naissances en établissement public. L’âge moyen maternel était de 32,0 ans (DG) vs 29,5 ans sans diabète. En présence de DG vs absence de diabète, la fréquence des événements était respectivement : macrosomie (PN > 4kg) (9 % ; 6,6 %) ; poids de naissance > 90èmepercentile pour un même âge gestationnel (15,7 % ; 9,4 %) ; césarienne (29,1 % ; 19,8 %) ; éclampsie (2,4 % ; 1,5). Il existait une augmentation significative du risque (OR ajusté sur l’âge maternel) : macrosomie (1,72) césarienne (1,46), prématurité (1,35), éclampsie (1,55), détresse respiratoire (1,17). En revanche il n’existait pas d’augmentation significative du risque de malformation cardiaque, lésion plexus brachial et fracture de clavicule, asphyxie périnatale et décès du nouveau-né.

Conclusion

Première donnée française exhaustive montrant une prévalence du DG de 6,4 % et un taux de macrosomie et de césarienne comparable aux résultats des études interventionnelles

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° S1

P. A15 - mars 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • O61 Diabète pregestationnel (type 1 et 2) et grossesse : données de la population française 2011
  • C. Billionnet, A. Weill, P. Ricordeau, F. Alla, D. Mitanchez, A. Hartemann, S. Jacqueminet
| Article suivant Article suivant
  • O63 Conséquences métaboliques sur la descendance de l’exposition anténatale aux antipsychotiques dans un modèle murin
  • P. Gobalakichenane, A. Muscat, T. Do, M. Garcia, M. Buyse, D. Mitanchez, B. Feve

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.