Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dix questions pratiques concernant l’intoxication aiguë au monoxyde de carbone chez la femme enceinte - 25/03/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.03.002 
E. Bothuyne-Queste a, , S. Joriot a, D. Mathieu b, M. Mathieu-Nolf c, R. Favory b, V. Houfflin-Debarge a, P. Vaast a, E. Closset a, D. Subtil a, d
a Université Lille Nord de France, hôpital Jeanne de Flandre, pôle Femme-Mère-Nouveau-né, 2, avenue Oscar-Lambret, 59000 Lille cedex, France 
b Centre d’oxygénothérapie hyperbare, université Lille Nord de France, hôpital Calmette, 59000 Lille, France 
c Centre anti-poisons, université Lille Nord de France, CHRU de Lille, 59000 Lille, France 
d EA 2694, université Lille Nord de France, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Position du problème

L’intoxication au monoxyde de carbone (CO) est la première cause de décès par intoxication en France. Ses conséquences sont potentiellement graves pour le fœtus. La littérature est ancienne et peu connue.

But et méthode

Faire un état des lieux des connaissances concernant l’intoxication au CO pendant la grossesse.

Résultat

Le CO entraîne une hypoxie tissulaire maternelle puis fœtale, principalement par fixation à l’hémoglobine avec laquelle il a une grande affinité. Son passage transplacentaire peut entraîner des lésions fœtales, principalement au niveau cérébral. Leur gravité semble corrélée à la symptomatologie maternelle lors de l’exposition. En l’absence de symptômes maternels en revanche, les données dont nous disposons sont rassurantes. L’oxygénothérapie hyperbare pourrait réduire les risques fœtaux.

Discussion

L’oxygénothérapie devrait pouvoir être proposée dans tous les cas d’intoxication au CO, en particulier s’il existe des symptômes maternels lors de l’exposition. Par ailleurs, une échographie fœtale orientée sur le pôle céphalique – voire une imagerie par résonance magnétique fœtale trois semaines après une exposition – devrait également être proposée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

The poisoning of carbon monoxide (CO) is the leading cause of death by poisoning in France. Its consequences are potentially serious to the fetus. Literature is ancient and little known.

Purpose and method

Make an inventory of knowledge about carbon monoxide poisoning during pregnancy.

Result

The CO causes maternal then fetal tissue hypoxia primarily by binding to hemoglobin with which it has a high affinity. Its transplacental passage may cause fetal harm, predominantly in the brain. Severity seems correlated with maternal symptoms during exposure. In the absence of maternal symptoms, however, the available data are reassuring. Hyperbaric oxygen therapy may reduce the risk to the fetus.

Discussion

Oxygen therapy should be offered in all cases of CO poisoning, especially if there are maternal symptoms during exposure. In addition, a fetal echography directed on the cephalic pole – even a fetal magnetic resonance imaging three weeks after exposure – should also be proposed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Monoxyde de carbone, Intoxication aiguë, Grossesse, Lésions fœtales

Keywords : Carbon monoxide, Acute poisoning, Pregnancy, Fetal damage


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 4

P. 281-287 - avril 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Grossesse, accouchement et cultures : approche transculturelle de l’obstétrique
  • G. Carles
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation échographique de la longueur de col utérin restant après conisation par électrorésection
  • A.-L. Robert, F. Nicolas, V. Lavoué, S. Henno, H. Mesbah, P. Porée, J. Levêque

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.