Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact des nouveaux critères de dépistage sur la prévalence du diabète gestationnel - 25/03/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.01.005 
E. Wery a, A. Vambergue b, c, F. Le Goueff d, D. Vincent d, P. Deruelle a, c,
a Pôle femme, mère, nouveau-né, clinique d’obstétrique, maternité Jeanne-de-Flandre, CHRU de Lille, 59037 Lille, France 
b Pôle d’endocrinologie-diabétologie, hôpital Claude-Huriez, CHRU de Lille, 59037 Lille, France 
c EA 4489, environnement périnatal et croissance, faculté de médecine Henri-Warembourg, université Lille 2, 59045 Lille, France 
d Maternité Paul-Gellé, centre hospitalier de Roubaix, 59100 Roubaix, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Contexte

Évaluer le taux de prévalence du dépistage du diabète gestationnel (DG) selon les nouvelles recommandations de l’IADPSG.

Patientes et méthode

Étude prospective portant sur 200 patientes qui se voyaient systématiquement proposer la réalisation d’un dépistage du DG par une hyperglycémie provoquée orale à 75g de glucose.

Résultats

Le taux de dépistage était de 14 %. Les patientes diabétiques avaient un poids supérieur à celles du groupe non diabétique (76,2 kg vs 67,0 kg ; p<0,004) ainsi qu’un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé (29,6 kg/m2 vs 25,1 kg/m2 ; p<0,001). La recherche de facteurs de risque de développer un DG retrouvait un taux plus élevé d’antécédent familial de diabète (46,4 % vs 21,5 % ; p<0,005) et d’antécédent de diabète gestationnel (21,4 % vs 2,9 % ; p<0,002) dans la population DG. En ce qui concerne l’issue de grossesse, nous avons retrouvé une différence significative uniquement pour le poids de naissance (3451,3g vs 3387,4g ; p<0,041).

Conclusion

Notre étude a mis en évidence une nette augmentation du taux de dépistage du DG en raison de l’utilisation des nouveaux critères proposés par l’IADPSG. Ces taux plus élevés représentent un enjeu pour l’organisation des équipes périnatales impliquées dans la prise en charge du DG.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

To evaluate the impact of the new IADPSG thresholds on gestational diabetes mellitus (GDM) prevalence.

Methods

Universal screening for GDM was performed in 200 consecutive patients at 24 to 28 weeks with 75g oral glucose tolerance test.

Results

The prevalence of GDM was 14.0%. We observed that among the 28 patients with GDM, 16 (57.1%) had only one abnormal value, 10 (35.7%) two abnormal values and only two (7.2%) had three abnormal values. For the 16 patients with one abnormal value, 13 of them (81.2%) have an abnormal fasting plasma glucose (FPG). Patients with GDM had an increased body mass index (29.6 kg/m2 vs 25.1 kg/m2, P<0.001) and more important rates of familial history of type II diabetes (46.4% vs 21.5%, P<0.005) and history of GDM in a previous pregnancy (21.4% vs 2.9%, P<0.002) compared to non-GDM patients. Birth weight was increased in offspring of mothers with GDM (3451.3g vs 3387.4g, P<0.05).

Conclusion

Our study found an increased rate of GDM with the new IADPSG criteria compared to previous published data. Higher rates of GDM represent a challenge for the organization of perinatal teams involved in GDM care.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Diabète gestationnel, Dépistage, IADPSG, Étude HAPO, Recommandations

Keywords : Gestational diabetes, Screening, IADPSG, HAPO study, Guidelines


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 4

P. 307-313 - avril 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Corrélation entre prélèvements au scalp fœtal et prélèvements artériels au cordon
  • M. Choserot, C. Lamy, E. Perdriolle-Galet, E. Behm-Gauchotte, V. Coevet, O. Morel
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison des taux d’acidose néonatale sévère et analyse des pratiques obstétricales dans deux maternités françaises
  • J. Pommereau-Lathelize, E. Maisonneuve, M. Jousse, L. Guilbaud, B. Carbonne, F. Pierre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.