Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Equol producers can have low leptin levels among prediabetic and diabetic females - 02/04/14

Doi : 10.1016/j.ando.2014.01.003 
Naoki Sakane a, , Kazuhiko Kotani a, b, Kokoro Tsuzaki a, Kaoru Takahashi a, c, Takeshi Usui d, Shigeto Uchiyama e, Shinji Fujiwara a, f
a Division of Preventive, Clinical Research Institute, National Hospital Organization Kyoto Medical Center, 1-1 Mukaihata-cho, Fushimi-ku, 612-8555 Kyoto, Japan 
b Division of Community and Family Medicine, Center for Community Medicine, Jichi Medical University, Tochigi, Japan 
c Hyogo Health Service Association, Hyogo, Japan 
d Division of Endocrinology, Clinical Research Institute for Endocrine and Metabolic Disease, National Hospital Organization Kyoto Medical Center, Kyoto, Japan 
e Saga Nutraceuticals Research Institute, Otsuka Pharmaceutical Co., Ltd., Saga, Japan 
f Mima City National Health Insurance Koyadaira Clinic, Tokushima, Japan 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objectives

Soy isoflavones have received great attention for their beneficial effects on health and disease, i.e., in patients with diabetes. Equol is a biologically active isoflavone-related metabolite with interindividual differences in its production. The current study investigated the relationship between an equol-producing state and the levels of adipocytokine markers in a prediabetic and diabetic population.

Subjects and methods

A total of 79 subjects (34 males/45 females) in a prediabetic or diabetic state recruited from the general population were examined regarding their ability to produce equol using urine samples. Clinical data, such as age, smoking as well as anthropometric and biochemical variables, including body mass index (BMI), lipids, insulin, glucose, hemoglobin A1c, leptin and adiponectin, were recorded.

Results

Equol producers exhibited lower leptin and leptin/BMI than non-producers among females. Simple correlation tests and stepwise multiple regression analyses revealed a significant inverse correlation between the leptin/BMI and equol-production. This relationship was not found in males.

Conclusions

Female equol producers can have favorable metabolic traits in relation to leptin metabolism in this population. Further studies are needed to confirm these results.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Les bénéfices de la consommation d’isoflavones du soja ont fait l’objet de nombreuses études chez les patients diabétiques. L’équol est un métabolite actif des isoflavones dont la sécrétion urinaire est très variable dans la population générale. Notre étude a recherché un lien entre l’excrétion urinaire d’équol et les marqueurs adipocytaires dans une population prédiabétique et diabétique.

Sujets et méthodes

Sur les urines de 79 sujets (34 hommes et 45 femmes), présentant un pré diabète ou un diabète, la concentration d’équol a été mesurée. Les données cliniques et anthropométriques, y compris l’IMC, ont été enregistrées. Une prise de sang à jeun a permis de mesurer le bilan lipidique, l’insuline et la glycémie, l’hbA1C, la leptine et l’adiponectine.

Résultats

Dans le groupe de femmes étudiées, celles qui sécrètent de l’équol dans les urines, ont une leptine et un rapport leptine/IMC abaissés. Par analyse de corrélation simple ou de corrélation pas à pas, la relation inverse entre le rapport leptine/IMC et l’excrétion d’équol est significative. Cette relation n’a pas été retrouvée chez les hommes de cette étude.

Conclusions

Chez les femmes prédiabétiques ou diabétiques, la capacité d’excréer de l’équol dans les urines est associée à un profil métabolique favorable notamment liée à la leptine ou son métabolisme. Des études complémentaires seront nécessaires pour confirmer ces résultats.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 75 - N° 1

P. 25-28 - février 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lack of association of IRF5 gene polymorphisms with autoimmune thyroid disease: A case-control study. IRF5 gene and AITD
  • Fatuma-Said Muhali, Zhen Zhou-jiao, Yuan Wang, Qiong Wang, Xiao-hong Shi, Wen-juan Jiang, Ling Xiao, Dan-Feng Li, Shuang-tao He, Jian Xu, Jin-an Zhang
| Article suivant Article suivant
  • Le professeur Jean-Louis Codaccioni est décédé le 9 mars 2014
  • Bernard Conte-Devolx

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.