Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Physiopathologie de la myopie, entre hérédité et environnement - 23/04/14

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.02.002 
M. Cassagne a, b, F. Malecaze a, b, c, V. Soler b, c,
a Département d’ophtalmologie, pavillon Dieulafoy, hôpital Purpan, CHU de Toulouse, place Docteur-Baylac, 31059 Toulouse cedex, France 
b Centre de la rétine, hôpital Paule-de-Viguier, CHU de Toulouse, 330, avenue de Grande-Bretagne, TSA 70034, 31059 Toulouse cedex 9, France 
c Laboratoire GRD2E, Inserm UMRS1043, centre de physiopathologie de Toulouse Purpan, BP 3028, 31024 Toulouse cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La myopie est le trouble réfractif le plus fréquent dans le monde. Il s’agit donc d’un véritable problème de santé publique, notamment au regard des complications potentiellement cécitantes de la forme la plus grave, la myopie forte. Le déterminisme de la myopie est sous la dépendance de facteurs génétiques et environnementaux. Les études génétiques ont identifié plus d’une quarantaine de gènes candidats qui interviendraient dans la cascade physiopathologique ayant pour point de départ la phototransduction rétinienne et aboutissant à l’allongement axial du globe oculaire via le remodelage scléral. Les facteurs environnementaux influencent également ce remodelage au travers des informations visuelles perçues. En cas de vision de près prédominante, la boucle rétroactive « informations visuelles – croissance oculaire » induit un allongement axial. Ce phénomène appelé emmétropisation active est particulièrement évident chez certaines espèces animales et dans certaines populations humaines. Pour l’heure, malgré les efforts actuels de la recherche, l’absence d’identification d’un dénominateur moléculaire commun à toutes les cascades métaboliques en jeu ne permet pas de disposer d’un traitement efficace pour prévenir le développement de la myopie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Myopia is the most frequent refractive disorder in the world. It has become a real Public Health problem, due to its frequency and to high myopia-related blinding complications. Myopic progression depends on genetic and environmental factors. Genetic studies have identified more than forty candidate genes that take part in pathophysiological pathways, from retinal phototransduction to axial lengthening via scleral remodelling. Environmental factors also influence scleral remodelling by way of visual perception. In the case of predominant attention to near tasks, a physiological feedback loop leads to axial growth. This phenomenon, called active emmetropization, is particularly obvious in animal models and in some human populations. To date, research has failed to identify a molecule common to all the implicated metabolic pathways which could be a target for an effective preventive treatment against myopic progression.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Myopie, Génétique, Sclère, Modèle animal, Environnement, Emmétropisation active

Keywords : Myopia, Genetics, Sclera, Animal model, Environment, Active emmetropization


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 5

P. 407-414 - mai 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Analyse à long terme de la bulle de filtration après chirurgie de glaucome, par échographie ultrasonore
  • S. Premy, F. Tréchot, K. Angioi, J.-L. George, T. Maalouf
| Article suivant Article suivant
  • Troubles visuels anorganiques
  • L. Jeanjean, G. Dupeyron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.