Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dynamic EMG of peroneus longus in hemiplegic children with equinovarus - 29/04/14

Doi : 10.1016/j.rehab.2014.02.004 
C. Boulay a, , b, c , M. Jacquemier a, c, V. Pomero a, c, E. Castanier a, c, G. Authier a, c, B. Chabrol b, G. Bollini a, c, J.-L. Jouve a, c, E. Viehweger a, c
a Laboratoire de la marche, service de chirurgie orthopédique pédiatrique, CHU La Timone–Enfants, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 
b Service de neurologie pédiatrique, CHU La Timone–Enfants, 13385 Marseille, France 
c Institut des sciences du mouvement, Aix-Marseille université, UMR CNRS 6233, 13385 Marseille, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

In hemiplegic children the appearance of equinovarus is correlated with premature electromyography (EMG) activity of the gastrocnemius medialis (GM) prior to initial contact. The goal was to analyze the onset of EMG activation in the GM and, more particularly, the peroneus longus (PL) in cases of equinovarus: is PL activity likewise premature?

Material and methods

As 15 hemiplegic children (age 5 years±1.5) with equinovarus walked, their PL and GM EMG activity was being recorded. The latter was normalized in terms of gait cycle percentage (0–100%) and detected through semi-automatic selection with activation threshold set at 20μV. A paired t-test compared activation onset of the PL versus the GM muscles.

Results

As regards the healthy limb, activity onset of the GM (+14.55%) and the PL (+19.2%) muscles occurred only during the ST. In cases of equinovarus, activation of the GM (−5.2%) and the PL (−6.1%) occurred during the SW and was premature. For each muscle, comparison between the healthy and the hemiplegic side was highly significant (P<0.001).

Conclusion

Premature PL and GM EMG activity preceding initial contact corresponds not to a disorder secondary to imbalance but rather, more probably, to motor command dysfunction. While the PL consequently contributes to equinus deformity, its possible role in varus genesis is less evident. EMG study needs to be completed by comparing PL and tibialis posterior strength while taking foot bone morphology into full account.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

L’équin varus chez l’enfant hémiplégique est corrélé à une activation EMG prématurée du gastrocnemius medialis (GM). Le but était d’analyser le début d’activation EMG du GM et du peroneus longus (PL) dans l’équin varus : le PL est-il prématuré ?

Matériel et méthode

Quinze hémiplégiques (âge 5±1,5ans) marchant en équin varus ont eu un EMG PL et GM. L’activité EMG (0–100 %) était normalisée en pourcentage du cycle de marche et déterminée par une méthode semi-automatique avec un seuil d’activation de 20μV. Un test de Student comparait le début d’activation du PL versus GM.

Résultats

Côté sain, le début de l’activation du GM (+14,55 %) et du PL (+19,2 %) se faisait uniquement en phase d’appui (NS). Côté hémiplégique, GM −5,2 % et PL −6,1 % (NS) étaient prématurés en phase d’oscillation. Pour chaque muscle, la comparaison sain versus hémiplégique était très significative (p<0,001).

Conclusions

Cette activité prématurée EMG PL et GM précédant le contact initial ne correspond pas à un trouble secondaire à un déséquilibre mais probablement à un trouble de la commande. Le PL participe donc à l’équin mais il est difficile d’affirmer son rôle dans la genèse du varus. Il faut compléter l’étude EMG avec le tibialis posterior, comparer leur force et prendre en compte l’aspect constitutionnel (osseux).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Peroneus longus, Cerebral palsy, Hemiplegia, Equinus

Mots clés : Peroneus longus, Paralysie cérébrale, Hémiplégie, Équin


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 57 - N° 3

P. 185-192 - avril 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Transcultural validation of the Risk Assessment and Predictor Tool (RAPT) to predict discharge outcomes after total hip replacement
  • E. Coudeyre, B. Eschalier, S. Descamps, A. Claeys, S. Boisgard, C. Noirfalize, L. Gerbaud
| Article suivant Article suivant
  • Patient transfer from a rehabilitation hospital to an emergency department : A retrospective study of an American trauma center
  • L.V.A. Downey, Leslie S. Zun, T. Burke

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.