Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La kétamine dans le traitement du trouble dépressif aigu sévère - 19/05/14

Doi : 10.1016/j.lpm.2013.11.013 
Marie Brittner 1, Jean-Arthur Micoulaud-Franchi 2, Raphaelle Richieri 2, L. Boyer 3, Marc Adida 2, Christophe Lancon 2, 5, Guilllaume Fond 4, , 5
1 CHU de Montpellier, université Montpellier 1, service universitaire de psychiatrie, Inserm 1061, 34000 Montpellier, France 
2 Hôpital Sainte-Marguerite, service hospitalo-universitaire de psychiatrie, 13009 Marseille, France 
3 Faculté de médecine, laboratoire de santé publique, EA 3279, 13385 Marseille cedex 05, France 
4 Groupe des hôpitaux universitaires de Mondor, université Paris-Est–Créteil, pôle de psychiatrie, Eq psychiatrie génétique, fondation FondaMental, fondation de coopération scientifique en santé mentale, DHU Pepsy, Inserm U955, 40, rue de Mesly, 94010 Créteil, France 

Guillaume Fond, Groupe hospitalier Mondor, hôpital A.-Chenevier, université Paris-Est – Créteil, pôle de psychiatrie, Eq psychiatrie génétique, Inserm U955, 40, rue de Mesly, 94010 Créteil, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Contexte

La dépression est une maladie fréquente, grave, coûteuse. Environ 20 % des épisodes sont résistants aux traitements antidépresseurs validés dans cette indication. Les inhibiteurs glutamatergiques, en particulier la kétamine, semblent constituer une nouvelle approche thérapeutique plus rapide et efficace dans la dépression résistante.

Objectifs et méthode

Nous avons réalisé une revue systématique de la littérature suivant les critères PRISMA pour déterminer l’efficacité et la sécurité de l’utilisation de la kétamine dans les troubles dépressifs sévères. Nous avons exploré les bases Medline et Web of Science sans restriction de date ou de langue.

Résultats

Les principaux résultats de la littérature sont en faveur d’une efficacité rapide et puissante de la kétamine utilisée par voie intraveineuse à des doses infra-anesthésiques (0,5mg/kg le plus souvent). Les effets positifs sont observés sur les symptômes dépressifs, les idées suicidaires, ainsi que dans la potentialisation des sismothérapies (lors de l’induction de l’anesthésie), avec un effet limité à quelques jours. Les effets secondaires psychomimétiques sont la plupart du temps rapidement réversibles et d’intensité modérée. Aucun effet indésirable grave n’a été rapporté à notre connaissance.

Limites

Les limites aux recommandations de l’utilisation de la kétamine en pratique clinique sont la faible puissance des études qui concernent un nombre encore limité de sujets. Le risque de mésusage est à prendre en considération, et peu de données sont disponibles sur les effets addictifs, de même que sur les effets à moyen et long termes.

Conclusion

Le modèle glutamatergique offre toutefois des perspectives très prometteuses de compréhension et de prise en charge de la dépression résistante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Context

Depression is a frequent, severe and expensive illness. Approximately 20% of depressive episodes are resistant to classic antidepressants. Glutamatergic antagonists, in particular ketamine, established a new, rapid and robust therapeutic approach in resistant depression.

Results

The main results in the literature show a rapid and robust antidepressant effect of ketamine, with infra-anesthesic posology (0.5mg/kg) administered in intravenous way. Positive effects are observed on depressive symptoms, suicidal thoughts, and there is a potential synergic action when used in the induction of anesthesia for electroconvulsive therapy. However, effects only last shortly. Side effects are mostly reversible and of mild intensity, no severe consequences were reported.

Limits

Limits are the lack of power of the included studies, due to small sample sizes, and the scarcity of studies. Misuse of ketamine is an important issue to be taken into account, and few data about ketamine addiction potential and its long-term effects are published at the moment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 5

P. 492-500 - mai 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Encéphalopathie hépatique minime : un diagnostic précoce pour améliorer le pronostic
  • Rym Ennaifer, Myriam Cheikh, Rania Hefaiedh, Hayfa Romdhane, Houda Ben Nejma, Najet Bel Hadj
| Article suivant Article suivant
  • Dépistage du cancer du sein
  • Catherine Hill

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.