Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Propos à partir de et autour de l’euthanasie et de la dignité, ou « l’envers de l’histoire contemporaine » - 28/05/14

Doi : 10.1016/j.npg.2014.02.008 
G. Mémeteau  : Professeur à la Faculté de Droit de Poitiers
 Faculté de droit et des sciences sociales, université de Poitiers, 2, rue Jean-Carbonnier, 86022 Poitiers cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’article porte sur une réflexion éthique et juridique sur l’euthanasie et le suicide assisté. Il sied de chercher sur quoi l’on débat lorsque l’on parle d’euthanasie. L’euthanasie est une action. La faculté de demander l’euthanasie ou l’aide au suicide relèverait d’un statut de dignité. La personne n’est pas propriétaire de sa dignité et la volonté du sujet est pesée par le juge alors que la demande d’euthanasie procède d’une pesée par l’intéressé. Soutenir la demande euthanasique à la fois par l’autonomie et par la dignité est contradictoire. Il n’appartient pas au législateur d’organiser la mort d’innocents et la loi ne crée aucune obligation, sauf celle de s’y opposer par l’objection de conscience. Il ne suffit pas d’être un être humain pour être une personne juridique. Par sa demande de mort, le sujet nie son statut juridique qui ne lui sert que pour disparaître. La nature humaine n’entraîne plus de plein droit cette qualité sociale. Il se peut alors que le risque soit la création de sous-catégories humaines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The article focuses on the ethical and legal debate on euthanasia and assisted suicide. The debate should be scrutinized when we talk about euthanasia. Euthanasia is an action. The faculty to request euthanasia or assisted suicide falls within a status of dignity. The person is not in possession of his/her dignity and his/her wish is weighed by the judge, whilst the request for euthanasia is triggered by the applicant. To stand up to the euthanasia request not only through autonomy but also dignity is contradictory. It does not belong to the human legislator to organize the deaths of the innocent and the Law creates no obligation except that of opposing them by conscientious objection. The fact of being human is not enough to become a legislator. Through the request for death, the person denies his/her legal status, only used to disappear. Human nature does not automatically imply that social quality. The potential creation of human sub-categories is therefore at stake.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dignité, Autonomie, Suicide assisté, Euthanasie, Droit, Liberté de conscience

Keywords : Dignity, Autonomy, Assisted suicide, Euthanasia, Right, Freedom of conscience


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 81

P. 135-144 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Euthanasie : les dessous d’un débat
  • A. Rouet
| Article suivant Article suivant
  • Projet d’extension de la loi sur l’euthanasie en Belgique concernant les patients déments. Réflexions d’un gériatre spécialisé dans la prise en charge des pathologies neurodégénératives
  • S. Higuet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.