Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractéristiques sociodémographiques, cliniques et thérapeutiques de la démence au Burkina Faso - 28/05/14

Doi : 10.1016/j.npg.2013.11.003 
J.G. Ouango  : Chef de service adjoint, P. Goumbri : Praticien hospitalier, psychiatre des armées, K. Karfo : Praticien hospitalier, B. Nana : Attaché de santé, spécialiste en psychiatrie, A. Ouédraogo : Chef de service
 Service de psychiatrie, centre hospitalier Yalgado Ouédraogo, 03 BP 7022, Ouagadougou 03, Burkina Faso 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En vue d’étudier les caractéristiques sociodémographiques, cliniques et thérapeutiques de la démence chez les patients admis en consultation au service de psychiatrie du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou (CHU-YO), nous avons mené une étude rétrospective à partir de dossiers de malades de la période allant du 01 janvier 2003 au 31 décembre 2012. Les données ont été recueillies à l’aide d’une fiche de collecte à partir des registres de consultation et des fiches d’observations cliniques. Sept mille neuf cents soixante-quatorze (7974) dossiers ont été colligés ; quatre-vingt-sept (87) cas de démence ont été retrouvés soit une prévalence de 1,9 %. L’âge de nos patients variait de 49 à 90ans. Les tranches d’âge les plus représentées étaient celles de 61 à 70ans. Les plus fortes prévalences de la démence ont été observées chez les femmes au foyer et chez les fonctionnaires retraités (18,39 %). Les hommes étaient plus nombreux que les femmes (59,77 % contre 40,23 %) et la majorité d’entre eux vivait en milieu urbain (60,92 %). Les symptômes démentiels (troubles cognitifs massifs objectivés par le MMSE, troubles du comportement, insomnies) étaient au premier plan des motifs de consultation de nos patients. Des symptômes dépressifs et des signes de psychose associés ou non au syndrome démentiel étaient retrouvés. Faute de mieux, et compte tenu de la nature de la demande, les neuroleptiques (67,81 %) et les antidépresseurs classiques (18,39 %) étaient les médicaments les plus utilisés. Mené dans un service de psychiatrie d’un pays en pleine mutation sociale, ce travail a pour but de discuter les causes probables de la faible prévalence des démences au service de psychiatrie du CHU Yalgado Ouédraogo.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The objective of this work was to investigate the demographic, clinical and therapeutic characteristics of dementia among patients admitted at consultation in the department of psychiatry of the Yalgado Ouedraogo university hospital centre in Ouagadougou (CHU-YO). We conducted a retrospective study from records of patients in the period from January 01, 2003 to December 31, 2012. Data were collected using a plug of collection from the records of consultation and background clinical observations. Seven thousand nine hundred seventy-four (7974) records have been collected; eighty-seven (87) cases of dementia were found i.e., a prevalence of 1.9%. The age of patients ranged from 49 to 90years. The most represented age groups were those aged 61 to 70. The highest prevalence of dementia was observed among the housewives and retirees (18.39%). Men prevailed over women (59.77% versus 40.23%) and the majority of them lived in urban areas (60.92%). Dementia symptoms (deterioration of memory, massive cognitive disorders objectified by the MMSE, behavioral disorders, insomnia) were at the forefront motivating consultations for our patients. Depressive symptoms and signs of psychosis associated or not with the insane syndrome were found. Failing better, and taking into account the nature of the request, neuroleptics and conventional antidepressants were most prescribed drugs in 67.81% and 18.39% of patients respectively. Conducted in a psychiatric unit of a country in full social mutation, the aim of this work is to discuss the likely causes of the low prevalence of dementia in the department of psychiatry of the Yalgado Ouedraogo hospital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Démence, Caractéristiques sociodémographiques et cliniques, Prévalence, personnes âgées, Burkina Faso

Keywords : Dementia, Social, Demographic and clinical, Prevalence, Elderly, Burkina Faso


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 81

P. 163-168 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Vieillir : entre peur de vivre et peur de mourir
  • V. Lefebvre des Noettes, C. Le Bivic
| Article suivant Article suivant
  • Burnout et maltraitance chez le personnel soignant en gérontopsychiatrie
  • X. Borteyrou, E. Paillard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.