Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effet de l’action motrice sur les asynchronies perceptives - 29/05/14

Doi : 10.1016/j.psfr.2013.07.004 
X. Corveleyn, Y. Coello
 Unité de recherche en sciences cognitives et affectives, université Lille Nord de France-UDL3, Villeneuve d’Ascq, France 

Auteur correspondant. Cognitive and Affective Sciences Research Unit, université Charles-de-Gaulle–Lille 3, BP 60149, 59653 Villeneuve d’Ascq cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En accord avec l’hypothèse d’un traitement différencié des caractéristiques visuelles intrinsèques (couleur, forme, catégorie…) et extrinsèques (position, orientation…) des objets le long des voies ventrales et dorsales du système visuel (Milner et Goodale, 1995), l’étude des jugements d’ordre temporel (JOT) de la variation de deux attributs visuels a mis en évidence des asynchronies perceptives alors même que ces changements se produisent de manière synchrone. Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés au rôle de l’action dans la perception des asynchronies perceptives, plus particulièrement à l’effet d’un mouvement d’atteinte manuelle sur le JOT de changements de la position et de la couleur d’une cible survenant à différents moments de l’exécution motrice. En l’absence d’action volontaire, le point de simultanéité subjective (PSS) montre que le changement de couleur doit intervenir 46,6ms avant le changement de position pour donner lieu à une perception synchrone de ces deux changements. La présence d’un mouvement d’atteinte manuelle réduit significativement ce PSS (12,4ms) mais uniquement si les changements surviennent en fin d’exécution motrice. Si les changements interviennent en cours d’exécution, le PSS (40,2ms) n’est pas différent de celui obtenu en condition perceptive. Ces résultats suggèrent que les signaux endogènes associés aux actes moteurs volontaires contribuent à la réduction des asynchronies perceptives en relation avec le but de l’action. Nous discutons l’hypothèse selon laquelle, dans le contexte de l’action, le système moteur contribuerait au liage (binding) sensoriel des attributs des objets ainsi qu’au sens d’agentivité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

In agreement with the hypothesis of differential treatment of the intrinsic (color, shape, category…) and extrinsic (position, orientation…) visual characteristics along the ventral and dorsal pathways of the visual system (Milner et Goodale, 1995), the study of temporal order judgment (TOJ) of the variation of two visual attributes highlighted the perceptual asynchrony even though these changes occur synchronously. In this context, we investigated the role of action in the perception of perceptual asynchrony, especially the effect of a reaching movement on the TOJ of position and color changes of a target occurring at different times of movement execution. In the absence of voluntary action, the point of subjective simultaneity (PSS) shows that the color changes must occurr 46.6ms before the change of position to give rise to a synchronous perception of these two changes. Performing a reaching movement reduced significantly the PSS (12.4ms), but only if the changes occur near movement end-point. If changes occur during movement execution, the PSS (40.2ms) was not different from that obtained in the perceptual condition. These results suggest that endogenous signals associated with voluntary motor action contribute to the reduction of perceptual asynchrony in relation to the goal of the action. We discuss the possibility that, in the context of the action, the motor system contributes to the binding of objects sensory attributes as well as to the sense of agency.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Perception, Liage sensoriel, Asynchronies visuelles, Action

Keywords : Perception, Sensory binding, Visual asynchronies, Action


Plan


© 2013  Société française de psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 59 - N° 2

P. 137-148 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets de l’âge et de la capacité de mémoire de travail sur l’exécution d’instructions de complexité variable chez des adultes jeunes et âgés
  • C. Auffray, C. Chever, F. Ganier
| Article suivant Article suivant
  • Structure factorielle et qualités psychométriques de la version française de l’inventaire de comportements des adultes (Adult Behavior Checklist) d’Achenbach et Rescorla
  • J.-M. Petot, P. Vrignaud, R. Zebdi, N. Camart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.