Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Médicaments dérivés du plasma : fractions coagulantes et anticoagulantes - 29/05/14

[36-730-A-20]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(14)57419-1 
A.-C. Martin, MD a, b, , C.-M. Samama, MD, PhD, FCCP b, c
a Service de cardiologie, Hôpital d'instruction des Armées du Val-de-Grâce, 74, boulevard de Port-Royal, 75230 Paris cedex 05, France 
b Inserm UMR-S 1140, 4, avenue de l'Observatoire, 75006 Paris, France 
c Département d'anesthésie-réanimation, Université Paris-Descartes, Groupe hospitalier Cochin-Hôtel-Dieu, 27, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les médicaments dérivés du plasma (MDP) sont des protéines thérapeutiques indiquées comme traitement substitutif de déficits quantitatifs ou qualitatifs, constitutionnels ou acquis en protéines essentielles. Ces produits sont préparés industriellement à partir du plasma humain selon un procédé de haute technologie, le fractionnement plasmatique, garantissant leur efficacité et une sécurité maximale vis-à-vis du risque infectieux. Le statut de « médicament » impose le respect d'un cahier des charges strict et réglementé. Nous traitons des MDP utilisés à visée antihémorragique et antithrombotique, dans le cadre de pathologies souvent sévères, parfois rares, en situation chronique ou en urgence dans des situations menaçant le pronostic vital. Leur fréquence d'utilisation est très variable. Les facteurs VIII, IX et de von Willebrand sont les plus prescrits, en prophylaxie ou traitement des complications hémorragiques. Les déficits constitutionnels en facteurs XI, XIII, antithrombine et protéine C étant très rares, l'utilisation des concentrés de facteurs correspondants est anecdotique. En revanche, les concentrés de complexe prothrombinique non activé et activé et les concentrés de fibrinogène occupent une place croissante dans l'arsenal thérapeutique comme agents hémostatiques dans la gestion des hémorragies massives liées à des déficits acquis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Médicaments dérivés du plasma, Fractionnement plasmatique, Déficits constitutionnels, Déficits acquis, Hémorragie, Thrombose


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Produits sanguins labiles
  • R. Courbil, D. Dernis
| Article suivant Article suivant
  • Colloïdes ou solutés macromoléculaires de remplissage vasculaire
  • S. Wiramus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.