S'abonner

Hématome intraorbitaire postchirurgical favorisé par une septicémie à Methylbacterium mesophilicum : une cause rare. À propos d’un cas - 13/06/14

Postoperative intraorbital haematoma with septicemia due to Methylbacterium mesophilicum: A rare cause. About one case

Doi : 10.1016/j.stomax.2008.05.007 
P. Barriere 1, , Y. Hansmann 2, A. Wilk 1
1 Service de stomatologie, chirurgie maxillofaciale, plastique et reconstructrice, CHU de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg cedex, France 
2 Service des maladies infectieuses et tropicales, CHU de Strasbourg, 1, place de l’hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’hématome orbitaire compressif est une complication rare, mais redoutée, en traumatologie faciale.

Observation

Nous rapportons un cas de cécité après prise en charge tardive d’une fracture du plancher de l’orbite, dans un contexte de septicémie à Methylbacterium mesophilicum. Trois interventions successives, drainage simple, effondrement du plancher orbitaire, ostéotomie de valgisation du zygoma, n’ont pas empêché une évolution vers une cécité définitive.

Discussion

Le rôle de M. mesophilicum dans la survenue d’un trouble majeur de la coagulation est discuté. Les différentes possibilités de décompression des voies optiques sont revues.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Compressive-orbital haematoma is a rare, but dreaded, complication in facial traumatology.

Observation

The authors report a case of postoperative blindness after a delayed procedure for an orbit-floor fracture, complicated by Methylbacterium mesophilicum septicemia. Three surgical procedures were performed, simple drainage, down fracture of the orbit floor, and osteotomy of the zygoma, without any improvement.

Discussion

The role of M. mesophilicum in a major coagulation deficiency is discussed. Decompressive-orbital procedures are reviewed and discussed for this special case.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cécité, Fracture orbitaire, Hématome

Keywords : Blindness, Orbital fracture, Haematoma


Plan


© 2008  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 109 - N° 5

P. 323-325 - novembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’expansion osseuse transversale pré-implantaire de la crête maxillaire par corticotomie alvéolaire
  • J. Lalo, V. Chassignolle, M. Beleh, M. Djemil
| Article suivant Article suivant
  • Rhinoplastie ethnique, modalités de prise en charge
  • A.-R. Paranque, C. Meyer, J.-B. Charrier, E. Racy

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.