Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Red cell distribution width predicts mortality in infective endocarditis - 18/06/14

Doi : 10.1016/j.acvd.2014.04.008 
Yesim Guray a, Esra Gucuk Ipek a, , Umit Guray a, Burcu Demirkan a, Habibe Kafes a, Lale Dinc Asarcikli a, Gizem Cabuk a, Mehmet Birhan Yilmaz b
a Yuksek Ihtisas Education and Research Hospital, Department of Cardiology, Ankara, Turkey 
b Cumhuriyet University Faculty of Medicine, Department of Cardiology, Sivas, Turkey 

Corresponding author at: Mutlukervan Sitesi 1, Blok No 11, Çayyolu, Ankara 06810, Turkey.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Infective endocarditis (IE) is associated with significant morbidity and mortality. Red cell distribution width (RDW) is a recently recognized biomarker of adverse outcome in a number of acute and chronic conditions.

Aim

To investigate the relationship between RDW and 1-year survival in patients with IE.

Methods

Clinical records from two tertiary centres were used to analyze data from patients with definite IE. Clinical, echocardiographic and biochemical variables were evaluated along with RDW. One-year survival status after index hospitalization was identified for each patient.

Results

One hundred consecutive patients (mean age 47.8±16.7years; 61% men) with definite IE were enrolled. According to receiver operating characteristic curve analysis, the optimal RDW cut-off value for predicting mortality was 15.3% (area under the curve 0.70; P=0.001). Forty-one patients (41%) died within 1year; of these, 88% had RDW results>15.3%. Univariate Cox proportional-hazards analysis showed that RDW>15.3%, heart failure, renal failure, cardiac abscess, severe valvular regurgitation and presence of dehiscence were associated with increased mortality. Multivariable Cox proportional-hazards analysis revealed that renal failure (hazard ratio [HR] 3.21, 95% confidence interval [CI] 1.35–7.59; P=0.008), heart failure (HR 2.77, 95% CI 1.1–6.97; P=0.03) and RDW>15.3% (HR 3.07, 95% CI 1.06–8.86; P=0.03) were independent predictors of mortality in patients with IE.

Conclusion

According to our results, mortality is high in patients with IE. RDW is a promising biomarker for predicting 1-year survival rates in these patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Justification

L’endocardite infectieuse est associée à une augmentation de la morbi-mortalité significative. La distribution érythrocytaire est un biomarqueur de description récente prédisant les complications dans différentes situations aiguës et chroniques.

Objectif

Évaluer la relation entre ce biomarqueur et la survie à un an chez des patients hospitalisés pour endocardite infectieuse.

Méthode

Les dossiers cliniques de deux centres tertiaires ont été utilisés pour analyser les informations à partir des dossiers de patients ayant une endocardite infectieuse certaine. Les données cliniques, échocardiographiques et biochimiques ont été évaluées parallèlement à l’évaluation de ce biomarqueur. La survie à un an après l’hospitalisation initiale a été identifiée pour chaque patient.

Résultats

Cent patients consécutifs (âge moyen 47,8±16,7ans ; 61 % d’hommes) ayant une endocardite infectieuse certaine ont été inclus. En utilisant l’analyse basée sur les surfaces sous la courbe ROC, la valeur seuil optimale pour ce biomarqueur prédisant la mortalité était de 15,3 % (surface sous la 0,70 ; p=0,001). Quarante et un patients (41 %) sont décédés dans l’année. Parmi eux 88 % avaient un taux de biomarqueur>15,3 %. L’analyse univariée selon le modèle proportionnel de Cox a montré qu’une valeur>15,3, la présence d’une insuffisance cardiaque, d’une insuffisance rénale, d’un abcès cardiaque, une régurgitation valvulaire significative et la présence d’une déhiscence valvulaire étaient associées à une surmortalité. L’analyse multivariée selon le modèle de Cox a indiqué que l’insuffisance rénale (hazard ratio [HR] 3,21, IC 95 % 1,35–7,59 ; p=0,008), l’insuffisance cardiaque (HR 2,77, IC 95 % 1,1–6,97 ; p=0,03) et le biomarqueur de distribution érythrocytaire>15,3 % (HR 3,07 ; IC 95 % 1,06–8,86 ; p=0,03).

Conclusion

Nos résultats suggèrent qu’il existe une surmortalité chez les patients ayant une endocardite infectieuse. Ce biomarqueur paraît intéressant pour prédire la survie à un an chez les patients hospitalisés pour endocardite infectieuse confirmée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Infective endocarditis, Outcome, Red cell distribution width

Mots clés : Endocardite infectieuse, Suivi, Distribution érythrocytaire

Abbreviations : IE, RDW, ROC


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 107 - N° 5

P. 299-307 - mai 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Gender differences in presentation, management and inhospital outcome in patients with ST-segment elevation myocardial infarction: Data from 5000 patients included in the ORBI prospective French regional registry
  • Guillaume Leurent, Ronan Garlantézec, Vincent Auffret, Jean Philippe Hacot, Isabelle Coudert, Emmanuelle Filippi, Antoine Rialan, Benoît Moquet, Gilles Rouault, Martine Gilard, Philippe Castellant, Philippe Druelles, Bertrand Boulanger, Josiane Treuil, Bertrand Avez, Marc Bedossa, Dominique Boulmier, Marielle Le Guellec, Hervé Le Breton
| Article suivant Article suivant
  • Programming implantable cardioverter-defibrillators in primary prevention: Higher or later
  • Nicolas Clementy, Bertrand Pierre, Edouard Simeon, Bénédicte Lallemand, Laurent Fauchier, Dominique Babuty

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.