Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les entorses de la cheville et leurs séquelles - 18/06/14

Ankle sprains and sequelae

Doi : 10.1016/j.monrhu.2014.04.014 
Thomas Bauer
 Service de chirurgie orthopédique et traumatologique, hôpital Ambroise-Paré, hôpitaux universitaires Paris Île-de-France Ouest, 9, avenue Charles-de-Gaulle, 92100 Boulogne Billancourt, France 

Résumé

Les entorses de la cheville sont l’une des lésions les plus fréquentes en traumatologie et peuvent survenir pour tout type de sport. C’est le ligament talo-fibulaire antérieur qui est le plus atteint et à l’origine des éventuelles séquelles (douleurs chroniques, instabilité chronique). Les lésions vont de la simple élongation à la rupture complète avec atteinte parfois de plusieurs ligaments et lésions associées (capsulaires, tendineuses et ostéochondrales) qui font la gravité et le pronostic de l’entorse. C’est l’examen clinique 4 ou 5jours après le traumatisme de la cheville qui reste le plus efficace et le plus utile pour la détection avec précision d’une rupture ligamentaire récente et de lésions associées. Le traitement d’une entorse récente latérale de la cheville repose sur le traitement antalgique et anti-inflammatoire associé à une mobilisation précoce et un traitement fonctionnel associant contrôle postural et travail proprioceptif afin de permettre une récupération rapide et surtout d’éviter la principale séquelle qu’est l’instabilité chronique latérale de cheville.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Ankle sprain are one of the most frequent sport injuries and can occur with every type of sport activity. The anterior talofibular ligament is the most injured ligament and can lead to sequelae (chronic pain, ankle instability). The severity of sprain is linked to the type of the lesion (partial or complete tear) and to the number of ligaments involved. Physical examination 4 to 5 days after the initial injury remains the most efficient way to assess the severity of the sprain and the eventual associated lesions. Treatment of acute ankle sprain is based on painkillers, anti-inflammatory with early mobilization and functional physiotherapy (postural control and proprioception) to enable a quick recovery and avoid chronic ankle instability.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Entorse de cheville, Ligament collatéral latéral, Instabilité chronique de cheville

Keywords : Ankle sprain, Lateral collateral ligament, Chronic ankle instability


Plan


© 2014  Société française de rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 3

P. 162-167 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les tendinopathies de la cheville et du pied
  • Véronique Vesperini
| Article suivant Article suivant
  • Les syndromes canalaires au pied
  • Pierre Bouche, Joël Damiano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.