Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

COL01-01: Efficacité du retraitement par sofosbuvir des patients infectés par un génotype 1 du VHC en échec d’un traitement par peginterféron + ribavirine et 1 ou 2 autres antiviraux à action directe - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70039-3 
S. Pol 1, M. Sulkowski 2, O. Libert 3, D. Brainard 4, W. Symonds 4, J. McHutchison 4, I. Jacobson 5
1 CHU Cochin, Paris, France 
2 Université Johns Hopkins, Baltimore, USA 
3 Gilead sciences, Boulogne, France 
4 Gilead sciences, Foster-City, USA 
5 Weill Cornell medical college, New-York, USA 

Résumé

Introduction – objectifs

Les patients infectés par le VHC de génotype 1 (GT1), en échec d’un traitement par PEG-IFN + RBV + IP ne disposent d’aucune option thérapeutique. L’objectif était d’évaluer l’efficacité d’un traitement par sofosbuvir (SOF) + PEG/RBV pendant 12 semaines chez les patients n’ayant pas répondu aux traitements avec 3 ou 4 médicaments.

Matériels et méthodes

Les patients GT1 n’ayant pas répondu à des traitements par PEG/RBV et IP (GS-9451 ou GS-9256) associés ou non à un autre antiviral (ledipasvir ou tegobuvir) ont reçu pendant 12 sem SOF + PEG-IFN (180μg/sem) + RBV (1 000–1 200mg/j). Les critères d’efficacité = RVS12 et RVS4.

Résultats

Aucun des 57 patients n’avait répondu à PEG/RBV/IP +/− inhibiteur NS5a (ledipasvir) ou inhibiteur de pol NS5b non nuc (tegobuvir). Durée moyenne traitement précédent = 202j +/− 144. 16 patients (30 %) avaient reçu plusieurs cures de traitement. Hommes = 72 %, GT1a = 93 %, IL28B non-CC = 95 %. À ce jour, les taux de RVS4 sont de 96 % (22/23) chez les patients ayant atteint la visite 4 sem post-traitement.
VRT1 à BLNombre (n/N ;%)RVS4 (n/N ; %)20 VRT2/57 4 %)2/2 (100 %)1 VRT17/57 (30 %)4/4 (100 %)2 VRT25/57 (44 %)9/10 (90 %)3 VRT13/57 (23 %)7/7 (100 %)

VRT1 à BL Nombre (n/N ;%) RVS4 (n/N ; %)2 
0 VRT 2/57 4 %) 2/2 (100 %) 
1 VRT 17/57 (30 %) 4/4 (100 %) 
2 VRT 25/57 (44 %) 9/10 (90 %) 
3 VRT 13/57 (23 %) 7/7 (100 %) 

Les données complètes de RVS12 seront présentées lors du congrès.

Conclusion

SOF/PEG/RBV pendant 12 sem entraîne des RVS4 élevés chez des GT1 précédemment traités en dépit d’une ou plusieurs mutations de résistance et d’autres facteurs défavorables de réponse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 1 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Index des auteurs
| Article suivant Article suivant
  • COL01-02: La cinétique virale précoce n’est pas prédictive de la réponse au traitement par sofosbuvir + ribavirine (12 ou 24 semaines) chez les patients infectés par un génotype 2 ou 3 (étude VALENCE)
  • C. Hézode, D. Brainard, S. Pol, O. Libert, W. Symondq, J. McHutchison, S. Zeuzem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.