Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

COL09-04: Suivi de 304 patients virologiquement contrôlés mis sous le comprimé fixe TDF/FTC/RPV en changement thérapeutique - 25/06/14

Doi : 10.1016/S0399-077X(14)70082-4 
C. Cazanave 1, C. Mazubert 1, S. Reigadas 1, M. Hessamfar 1, E. Lazaro 1, F. Le Marec 2, D. Neau 1
1 CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 
2 Univ. Bordeaux, Bordeaux, France 

Résumé

Introduction – objectifs

L’association fixe TDF/FTC/RPV (EVIPLERA®, EVP), est disponible en France depuis septembre 2012 avec une AMM chez le patient VIH naïf. Or, l’EVP a été largement utilisé en « switch » chez des patients virologiquement contrôlés. L’objectif est d’évaluer l’efficacité et la tolérance de ce changement thérapeutique.

Matériels et méthodes

Une étude rétrospective multicentrique (septembre 2012 et novembre 2013) a inclus tous les patients avec une charge virale plasmatique (CV) < 50 copies/mL depuis ≥ 6 mois et « switchés » pour EVP. CV, CD4 et paramètres métaboliques ont été évalués à M3, M6 et M12. L’échec virologique a été défini comme 2 CV consécutives > 50 copies/mL.

Résultats

Au total, 304 patients ont été inclus (73 % d’hommes, âge médian 47 ans, CV < 50 copies depuis 4,9 années en médiane, CD4 médian au switch à 602 cellules/μL). Le switch a été proposé 121 fois pour intolérance au précédent traitement et 197 fois pour simplification. Lors du switch, 131 (43 %), 108 (36 %), 29 (9 %) et 36 (12 %) patients avaient respectivement pour 3e agent une IP, un INNTI, du raltegravir ou un autre schéma. Après une médiane de suivi de 8 mois, une CV < 50 étaient maintenues pour 190 (97 %), 117 (97 %) et 75 (95 %) patients respectivement à M3, M6 et M12. Cinq patients ont présenté un échec virologique, des mutations spécifiques de l’EVP (L100I, K103N, H221Y) ayant émergé pour 1 seul patient. Une meilleure tolérance clinique a été observée pour 84 patients. La tolérance lipidique a été significativement améliorée pour 57 et 47 patients, analysés à M6, respectivement pré-traités par IP ou efavirenz. L’économie mensuelle moyenne du traitement antirétroviral est estimée à 180 euros.

Conclusion

Une réponse virologique est globalement maintenue chez les patients « switchés » pour EVP avec une amélioration de la tolérance clinique et métabolique, ainsi qu’une diminution du coût.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 6S

P. 18 - juin 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • COL09-03: Simplification par elvitégravir/cobicistat/emtricitabine/ténofovir DF (E/C/F/TDF) d’une trithérapie antirétrovirale avec inhibiteur de protéase (IP) boosté : efficacité et tolérance
  • J. Reynes, G. Pialoux, P.-M. Girard, L. Cotte, J.-L. Pellegrin, R. Ebrahimi, T. Nguyen
| Article suivant Article suivant
  • COL09-05: Fréquence et facteurs de risque d’échappement chez les patients « HIV controllers »
  • N. Lerolle, N. Noël, C. Lécuroux, C. Goujard, F. Boufassa, O. Lambotte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.